Affaires classées racontées par Thierry Sagardoytho

Un enlèvement, une affaire de famille...
Un enlèvement, une affaire de famille...

Au nom du Fils / Épisode n°2 : Cousu de fil blanc (Affaire Cathy Livarek)

Diffusion du mardi 26 novembre 2019 Durée : 2min

En janvier 2012, un collégien bayonnais, âgé de 15 ans, disparaît subitement à l’heure de rejoindre sa salle de classe. Le proviseur de Marracq s’empresse de donner l’alerte. Il y a en effet de quoi s’inquiéter…

Le principal du Collège Marracq à Bayonne redoute que Ruben ait été à nouveau enlevé ! Sitôt informé des événements survenus peu avant à la porte de son établissement, il alerte immédiatement le père de l’adolescent et le commissariat de Bayonne. A Espelette, Jean tombe des nues ! Pour lui, il n’y a aucun doute : cet enlèvement porte la signature de Cathy, la mère de Ruben. Encore ! Il la croit capable de toutes les audaces. La preuve : cet après-midi, à 13h45, les deux parents ont rendez-vous, une nouvelle fois, au Palais de Justice de Bayonne. Cathy Livarek sera jugée au Tribunal Correctionnel pour avoir enlevé et soustrait Ruben à son père, de 2004 à 2010. L’antenne bayonnaise de la PJ se met au travail. Les heures passent. Ruben est introuvable. A 14h, les enquêteurs se présentent au Tribunal. Sans surprise, Cathy est absente. Ce rebondissement inattendu étonne son avocate qui affirme tout ignorer des événements survenus ce matin…

Les juges avalent mal l’absence injustifiée de Cathy Livarek. Ils y voient même un ultime bras d’honneur d’une femme qui n’en fait qu’à sa tête. Le Tribunal lui inflige deux ans de prison et décerne un mandat d’arrêt. Les enquêteurs de la PJ déboulent, en suivant, à son domicile de Biarritz. L’appartement est vide. Mais, la perquisition livre la clef de l’énigme. Avant de s’évaporer, Cathy avait soigneusement planifié son départ. Elle a pris soin de laisser une lettre manuscrite intitulée « Maman ». Elle y annonce qu’elle part pour une destination inconnue. « L’enfant y sera plus heureux et moins en danger », croit-elle. Les voisins confirment que la veille, la quinquagénaire a emporté une valise et plusieurs cartons. Comme si elle partait pour quelques temps. Les policiers tentent de localiser son téléphone portable.  Elle l’a éteint pour mieux brouiller les pistes. La photo de l’adolescent s’affiche dans les gares, péages et aéroports. Ruben est introuvable…