Affaires classées racontées par Thierry Sagardoytho

Le regard résolu de Jean Jaurès
Le regard résolu de Jean Jaurès © Getty

Duel au Sommet / Épisode n°3 : Récidiviste (Affaire Jean Jaurès - Paul Deroulède)

Diffusion du mercredi 11 décembre 2019 Durée : 2min

Nous revenons 115 ans en arrière, à Hendaye, en décembre 1904. L’icône de la gauche Française, le Tarnais Jean Jaurès, provoque son pire ennemi politique en duel. Au cœur de cet imbroglio, il y a un article de presse dans lequel Jaurès est accusé de trahison à sa patrie…

Piqué au vif, Jean Jaurès n’a pas dormi de la nuit. Il trempe sa plume dans l’encrier et lâche son venin : « Monsieur, vous m’outragez ! A une plaisanterie inoffensive, vous répondez par l’insulte. C’est tant pis pour vous. Je ne puis accepter le ton et la forme de votre dépêche ». Rouge de colère, Jaurès s’empare de l’occasion pour provoquer Paul Deroulède en duel ! Au Parti Socialiste, chacun déteste cette pratique rétrograde qu’ils tiennent pour « une façon inepte et barbare de régler les conflits d’idées ». Dans les rangs du journal L’Humanité, beaucoup tentent de le dissuader. En vain. Jaurès demeure inflexible. Il légitime son choix en affirmant qu’il n’a pas d’autre choix : « Cela me fait de la peine, mais j’ai raison. J’ai pris le temps de la réflexion ». Depuis peu, Jaurès se sent moqué, insulté, voire persécuté. Il veut arrêter tout cela par un geste, certes ridicule, dont il espère qu’il lui évitera de porter le bonnet d’âne.

Le duel, Jean Jaurès connaît ! Dix ans plus tôt, en décembre 1894, il entame un premier duel contre le Béarnais Louis Barthou. L’illustre Oloronais, alors ministre des travaux publics, accuse le jeune député Jaurès de mensonge face à l’Assemblée Nationale. En cause, une polémique sur la discipline dans les Armées, après la condamnation au bagne du Capitaine Dreyfus. Le jour de Noël, Jaurès et Barthou se donnent rendez-vous. Deux balles sont échangées. Par chance, les deux duellistes s’en sortent indemnes. L’honneur est sauf ! Mais cette fois, Jaurès est résolu. Il provoque Paul Deroulède en duel ! Mais, il y a un obstacle de taille : depuis que la Haute Cour de Justice l’a banni du sol Français, l’écrivain nationaliste réside outre Bidassoa. Il a interdiction de mettre les pieds de ce côté-ci des Pyrénées. En Espagne, le duel est strictement interdit. Il faut donc trouver une solution pour que ce combat se tienne, et vite !..