Affaires classées racontées par Thierry Sagardoytho

Des aliens aux Aldudes ?
Des aliens aux Aldudes ? © Getty

Gendarmes et Extraterrestres / Épisode n°2 : En quête d’OVNIS (Affaire l’OVNI des Aldudes)

Diffusion du mardi 4 février 2020 Durée : 2min

Février 1985, la presse écrite régionale annonce, le plus sérieusement du monde, que des gendarmes et douaniers, en surveillance vers Urepel et les Aldudes, ont aperçu un OVNI dans le ciel basque ! Le moins que l’on puisse dire, c'est que cette affaire créée une certaine surprise...

L’article paru dans le quotidien Sud-Ouest ne s’embarrasse d’aucune précaution : « gendarmes et douaniers n’ont pas eu d’hallucination » écrit son rédacteur, « c’est bien un OVNI qu’ils ont observé pendant une demi-heure ». Cette conclusion aussi rapide que péremptoire tranche avec la prudence habituelle en la matière. Lorsqu’un phénomène étrange est observé, un groupe d’études, le GEPAN, ouvre une enquête minutieuse. Cet organisme scientifique est intégré au CNES. Il examine alors les témoignages à la loupe. Avec l’aide de Météo France, de l’Aviation Civile et de l’Armée de l’Air, le GEPAN se déplace sur les lieux, puis recoupe ses investigations avec les données connues. Le plus souvent, le phénomène est parfaitement identifié ou identifiable. Il peut s’agir, preuve à l’appui, d’un passage d’avion ou de satellite, d’un météore, ou d’un phénomène météorologique. Dans ce cas, l’enquête est classée.

Parfois, les scientifiques sont bien contraints d’admettre qu’ils n’ont aucune explication…

A l’inverse, dans moins de 3% des cas, l’observation semble fortement étrange mais totalement inexplicable. Les scientifiques concluent alors à l’existence d’un phénomène aérospatial non identifié. Au milieu des années 80, le thème des OVNI excite grandement la curiosité populaire outre atlantique. Le cinéma hollywoodien ne s’y trompe pas : depuis David Vincent et ses Envahisseurs, jusqu’à E.T L’extraterrestre, le filon des soucoupes volantes fonctionne à plein régime. Au Pays Basque, les gendarmes de la brigade des Aldudes ouvrent une enquête administrative. Le plus sérieusement du monde, les cinq témoins sont entendus chacun à leur tour. Des croquis et des planches photographiques sont réalisées. Deux mois plus tard, le dossier n°15/85, concernant l’OVNI des Aldudes, atterrit sur le bureau du Général bordelais commandant la 4ème région de gendarmerie. Aux scientifiques ensuite de livrer leur avis sur cet étrange dossier...

Mots clés