Affaires classées racontées par Thierry Sagardoytho

Était-ce un OVNI dans le ciel des Aldudes ce soir là ?
Était-ce un OVNI dans le ciel des Aldudes ce soir là ? © Getty

Gendarmes et Extraterrestres / Épisode n°4 : Mystère aux Aldudes (Affaire l’OVNI des Aldudes)

Diffusion du jeudi 6 février 2020 Durée : 2min

Février 1985, la presse écrite régionale rapporte que des gendarmes et douaniers, en surveillance nocturne à Urepel, ont aperçu un OVNI dans le ciel basque ! Aux sceptiques qui préfèrent parler d’une hallucination collective, la suite des événements va hélas réserver quelques surprises…

Lundi 4 février 1985, la presse régionale ébruite l’affaire dite de l’OVNI des Aldudes. Le soir même, à Urepel encore, deux villageois vont vivre un moment inoubliable. Il est 19h15. La nuit est déjà tombée. Cet ouvrier piscicole âgé de 23 ans s’apprête à regagner son domicile lorsque, soudain, son attention se porte sur un objet volant se déplaçant dans le ciel. Il l’observe longuement. C’est une lumière de couleur blanche, de forme quasi-circulaire, qui se déplace à hauteur des montagnes. Sa vitesse semble au moins identique à celle d’un avion. Le témoin précise aux gendarmes des Aldudes qu’une lumière rouge s’est allumée en son centre, clignotant ensuite loin à l’horizon. Là encore, le jeune homme n’a perçu aucun bruit… Il est formel. Jamais il n’a vu chose pareille dans les environs ! Le témoin se dit pourtant rompu à observer les avions volant la nuit, mais là… Le gendarme clôture son audition. Lui non plus n’a pas rêvé…

Et là, une 7ème personne se manifeste à son tour. Elle aussi a aperçu quelque chose d’anormal.

Le défilé des témoins continue. Quelques jours plus tard, un 7ème témoin, habitant le village frontalier d’Urepel, se présente à la gendarmerie des Aldudes qui devient l’épicentre de cette curieuse affaire d’objets volants non identifiés. L’audition débute : lundi 4 février, il était 19h10. Cette jeune aide-soignante stationnait son véhicule lorsque son attention s’est portée sur « un phénomène atmosphérique ». Durant une minute, elle a aperçu, au loin, une masse lumineuse de couleur blanche et forte. Elle mesurait sept à huit centimètres environ. Sa forme était ronde. Le témoin précise que l’objet se déplaçait plus rapidement qu’un avion. Là encore, aucun bruit n’a fendu l’horizon. « L’objet ressemblait-il à un avion ? » demande l’enquêteur. Réponse négative. Le témoin se retire. Un an plus tard, le groupe d’études classe ces deux apparitions dans le ciel basque aux archives. Classées au rang des phénomènes étranges et totalement inexplicables...

Mots clés