Affaires classées racontées par Thierry Sagardoytho

Une histoire de vengeance, un meurtre de sang-froid...
Une histoire de vengeance, un meurtre de sang-froid... © Getty

Le Domestique / Épisode n°4 : Carton Plein (Affaire Jean Apprendesteguy)

Diffusion du jeudi 5 décembre 2019 Durée : 2min

Printemps 1949, il y a exactement 70 ans. Maurice Brouca, un agriculteur habitant le village de Taron, recrute un domestique natif de Bayonne. Il le suspecte de lui dérober de l’argent et dépose plainte à la gendarmerie. Cette plainte va hélas déclencher une terrible et sanglante vengeance...

Mercredi 15 juin 1949, il est 11h du matin. Maurice Brouca savoure une collation dans sa cuisine de la ferme des Manotines. Marie-Louise, sa fillette âgée de 30 mois, s’amuse avec quelques jouets tandis qu’Anna Brouca, son frère et un vieil oncle, sont partis travailler aux champs. Maurice ignore qu’un intrus scrute les moindres faits et gestes de la cour de ferme. Les blés sont si hauts que l’homme se planque sans mal derrières les épis. Maurice repart travailler. Il prend Marie-Louise dans ses bras et referme la porte de l’entrée. Soudain, c’est le drame ! L’ex-domestique surgit en courant du champ face à la ferme. Armé d’une bèche, il s’approche de son ex-employeur en hurlant ! Maurice redoute le pire. Il pose sa fillette au sol pour la préserver. La fillette se met à pleurer. Jean Apprendesteguy frappe le crâne de son ex-patron à plusieurs reprises. Assommé, Maurice tombe au sol, face contre terre. Il est sonné mais vivant.

Animé d’une rage meurtrière, l’ex-domestique s’empare d’une carabine posée dans la grange. Il achève Maurice Brouca d’une balle en pleine tête. Du haut de ses 30 mois, Marie-Louise a tout vu, tout entendu. L’assassin tente maintenant de mettre le feu à la grange. En vain. Jeannot emmène la fillette. D’un pas déterminé, il gagne le champ de blé où Anna Brouca, sa mère, et quelques proches travaillent en plein soleil. Fusil au point, Apprendesteguy surgit de nulle part. Il éloigne la fillette et les 2 témoins de la scène. « Je viens de régler le compte de ton époux. C’est ton tour ». Surprise, Anna Brouca répond « Pardon ? ». L’ex-domestique refuse tout pardon et ouvre le feu. Touchée à l’abdomen, Anna Brouca s’écroule sous les pleurs de Marie-Louise qui est maintenant orpheline. Le double assassin s’enfuit à toutes jambes. Les témoins alertent aussitôt gendarmes et pompiers qui découvrent une double scène de crime effroyable...