Toutes les émissions

Affaires classées

Un drame à Barcus
Un drame à Barcus

L’Amant caché. Épisode n°2 : Idylle Secrète.

Diffusion du mardi 7 mai 2019 Durée : 2min

Le petit village de Barcus est le théâtre d’un drame qui plonge toute une population dans la peur en mai 1955. Marguerite, une villageoise sage de 32 ans, est découverte assassinée dans un bois. Le lendemain, l’enquête démarre.

Marguerite, l’enfant du village a été assassinée ! Vers 10h30, les Gendarmes de Mauléon arrivent sur place, accompagnés d’un chien renifleur. Grâce à lui, les enquêteurs remontent un petit chemin long de 150 mètres menant au sommet d’une colline. Là, il y a un bouton de la blouse que portait Marguerite. Est-ce là qu’elle a été poignardée à 2 reprises par son agresseur, avant qu’elle ne s’enfuie à travers bois ? Mystère. 

L’heure est venue de perquisitionner la chambre qu’occupait Marguerite. Ils y font une étrange découverte.

Les Policiers du Commissaire Spotti passent la chambre au peigne fin. Ils tombent sur une boîte soigneusement rangée dans son armoire. A l’intérieur, ils découvrent plusieurs dizaines de lettres soigneusement pliées en 4. Des lettres d’amour enflammées que Marguerite échangeait, depuis quelques mois, avec José, un ouvrier agricole d’origine espagnole. Des lettres à l’eau de rose dans lesquelles Marguerite déclarait sa flamme à ce domestique employé depuis 14 ans dans une ferme du village. Les Policiers questionnent aussitôt Joseph. Le vieil homme tombe des nues. Il ignorait tout de cette idylle à l’eau de rose où sa fille promettait de se marier avec cet étranger. Ici, chez ces gens-là, on se cause peu…

Les Policiers cherchent à reconstituer le fil des dernières heures de la victime. En quittant la ferme vers 13h, Marguerite avait-elle un rendez-vous galant ? Avec son amant ou avec un autre homme. On amène le jeune amant sur les lieux. Il manque de s’évanouir en voyant le corps lacéré de sa dulcinée. 

Dimanche, il avait effectivement rendez-vous avec Marguerite, mais bien loin d’ici. D’ailleurs, elle n’est pas venue. Il l’a attendue bien longtemps, avant de rebrousser chemin et rentrer à sa ferme. Déçu, il a d’ailleurs écrit une lettre en s’étonnant de ce lapin qu’elle lui a posé. Le médecin légiste arrive. Il est formel : Marguerite a été égorgée par 2 fois. Il y a donc un assassin qui rode dans le village basque.