Toutes les émissions

Affaires classées

L'arrivée de Francis Heaulme au tribunal
L'arrivée de Francis Heaulme au tribunal © Getty

Le pélerin du crime (l'affaire Francis Heaulme) : suspect N°1

Diffusion du lundi 3 décembre 2018 Durée : 3min

A l’été 1990, une adolescente de 16 ans est découverte morte au pied d’une falaise de Biarritz. Au même instant, un certain Francis Heaulme assiste à la scène. Est-il coupable ou innocent ?

Savez-vous qu’avant d’être interpellé en 1992, celui que l’on a surnommé « le routard du crime » a séjourné plusieurs mois au Pays Basque ? Sa présence a suscité par la suite beaucoup de questions.

Nom : Heaulme. Prénom : Francis. A l’état-civil, l’homme est né le 25 février 1959 à Metz. Au casier judiciaire national, cet ancien vagabond totalise actuellement un palmarès effrayant : 9 condamnations criminelles pour meurtres, soit un total de 150 années de prison auxquelles s’ajoutent deux peines de réclusion à perpétuité. Son arrestation remonte au 7 janvier 1992 à Bischwiller, en Alsace. 

Elle met un point final à 8 années de vagabondage. 8 longues années durant lesquelles ce marginal a arpenté les routes d’au moins 37 départements de la métropole. A pied, à vélo, en stop ou en train, Heaulme a posé son sac tantôt dans des refuges EMMAÜS, tantôt dans des hôpitaux psychiatriques. Son misérable tour de France recoupe parfois l’itinéraire sanglant de celui qu’on a surnommé « le routard du crime » : des plages Varoises à la Bretagne, de la Moselle aux Ardennes, il a marqué certaines étapes de sa présence en lettres de sang.

Patiemment, les enquêteurs reconstituent son périple de SDF en rapprochant d’éventuels crimes non élucidés ou des décès suspects. Un périple qui l’a conduit en Béarn et Pays Basque, en 1990