Toutes les émissions

Affaires classées

Ravaillac, l'assassin d'Henry IV
Ravaillac, l'assassin d'Henry IV © Getty

Le Roi est Mort ce soir. La Voix de Dieu.

Diffusion du mercredi 2 janvier 2019 Durée : 2min

Le 14 mai 1610, en milieu d’après-midi, le Roi Henri IV est assassiné par un inconnu en plein centre de Paris. Le suspect est aussitôt interpellé. L’enquête criminelle commence. Thierry Sagardoytho nous raconte dans quelles conditions.

Pour le soustraire à la fureur de la foule Parisienne, l’assassin du Roi Henri est conduit sous bonne garde à l’Hôtel de Retz, rue Saint Honoré, afin d’y être interrogé. 

Il se nomme François Ravaillac. Il est âgé de 32 ans. Natif Angoulême, l’homme se dit enseignant. L’homme dit avoir agi seul, sans aucun complice. 

Regrette-t-il son geste ? Pas le moins du monde. Il ne souhaite aucune pitié. Si le coup était à faire, il le referait sans l’ombre d’une hésitation ! Curieusement, il ne semblait pas être à son coup d’essai. 

2 archevêques tentent à leur tour de lui tirer la confession de son crime. En vain, encore.

Selon les Prélats qui l’interrogent, Ravaillac présente un esprit embrouillé. Ses propos et ses gestes semblent incohérents.

Selon Ravaillac, Dieu manifeste sa colère envers le protestantisme. Il se serait donc fait messager pour convaincre le Roi de les ramener dans la foi catholique. A la Conciergerie de Paris, le régicide subit les pires tortures. 

Malgré les fers aux pieds et les mains liées au dos, malgré les menaces de faire arrêter toute sa famille, le géant barbu persiste et signe. Plusieurs jours durant, ses bourreaux tentent de lui faire avouer l’acte des jésuites, voire un complot politique. Personne ne croit au geste isolé d’un fou.