Affaires classées

Henry IV est assassiné par Ravaillac
Henry IV est assassiné par Ravaillac © Getty

Le Roi est Mort ce soir. Le Roi est mort, Vive le Roi !

Diffusion du mardi 1 janvier 2019 Durée : 2min

Thierry Sagardoytho nous raconte les dernières heures du bon Roi Henri IV. Le 14 mai 1610, en milieu d’après-midi, le Roi quitte le Palais du Louvre. Quelques instants plus tard, le convoi est immobilisé dans une ruelle encombrée.

A cause d’une charrette chargée de tonneaux de vin qui obstrue la circulation, le carrosse du Roi Henri est immobilisé dans l’étroite rue de la Ferronnerie, au centre de Paris. 

En raison du temps ensoleillé, le Roi a choisi un carrosse ouvert. Paradoxalement, aucun soldat n’est là pour protéger sa Majesté. Soudain, un homme habillé de vert surgit de la foule. Il grimpe sur la roue arrière gauche puis poignarde la poitrine du Roi par 2 fois ! 

La veine cave et l’aorte ont été tranchées. Le Marquis de la Force se jette pour porter secours au Roi. Le carrosse royal fait demi-tour et rentre au Louvre à toute allure. Henri IV est déjà mort.

L’assassin est un homme athlétique. Son visage est mangé par une énorme barbe rousse. Le poignard ensanglanté à la main, il semble tétanisé, comme s’il était saoul. Le Duc d’Epernon ordonne qu’on le capture vivant. L’inconnu est mis en sécurité avant d’être aussitôt exfiltré face à une foule de badauds déchaînés. 

La nouvelle se répand dans Paris et sème la désolation. Le peuple se déplace en masse dans les églises afin de prier pour le salut du Monarque. Des gardes sont positionnés à tous les endroits stratégiques de la ville. Pour maintenir l’ordre, certains soldats font même courir la rumeur que le Roi serait en vie. 

Au Louvre, le fils aîné d’Henri IV, roi de France et de Navarre, se nomme Louis XIII. Or, le jeune dauphin n’a que 8 ans. Le lendemain, il désigne sa mère, Marie de Médicis, comme régente du Royaume.