Toutes les émissions

Affaires classées

Ravaillac est exécuté Place de Grèves, à Paris
Ravaillac est exécuté Place de Grèves, à Paris © Getty

Le Roi est Mort ce soir. RAVAILLAC, table rase.

Diffusion du vendredi 4 janvier 2019 Durée : 2min

Le 14 mai 1610, le Roi Henri IV est assassiné en plein Paris par un certain François Ravaillac. L’homme dit agir sur ordre de Dieu. 2 semaines plus tard, l’assassin du Roi est conduit en place de Grève. Sous les hurlements de la foule, il va subir le châtiment suprême.

L’arrêt du Parlement de Paris sera exécuté à la lettre. Ravaillac sera tenaillé aux mamelles, bras et cuisses sur un échafaud autour duquel de riches bourgeois sont invités à se presser pour contempler le spectacle. Ensuite, vient le « supplice de la Poix » : sa main droite avec laquelle il a poignardé le bon Roi Henri sera brûlée avec de l’huile bouillante… Enfin, ultime sacrifice : Ravaillac est écartelé par 4 chevaux durant 2 heures. Le supplice du régicide déclenche l’hystérie de la foule. 

Certains tirent la corde pour aider les chevaux durant l’écartèlement. D’autres empêchent les curés de la Sorbonne de réciter des prières pour l’âme du condamné. Pendant ce temps, on allume le bûcher qui servira à brûler ses restes. Ravaillac est châtié comme un parricide (pour avoir tué le père du royaume) et sacrilège (en portant la main sur une personne sacrée).

La mise en scène de ce déferlement de cruauté devait préfigurer les tourments de l’enfer, servir durablement d’exemple, et dissuader quiconque de passer à l’acte. 13 jours seulement séparent l’assassinat d’Henri IV de l’exécution de son assassin. 

Hormis des interrogatoires conduits sous la torture, le procès criminel de Ravaillac n’a donc jamais eu lieu. Aurait-il eu lieu que l’issue en eût été différente ? Pas sûr… Un mois plus tard, le 19 juin, la dépouille d’Henri IV est transférée à la Cathédrale Notre-Dame avant de rejoindre la nécropole des Rois de France, en la basilique de Saint Denis. 

Une fois Henri IV inhumé, la maison natale de Ravaillac, à Angoulême, a été rasée, ses parents contraints de s’exiler, et son nom rayé de la liste des noms propres, pour effacer toutes traces dans la mémoire collective. Et pourtant, de qui Ravaillac est-il méconnu ?