Toutes les émissions

Affaires classées

Où sont passés les enfants Finaly
Où sont passés les enfants Finaly © Getty

Les Enfants du Bon Dieu. Épisode n°2 : Robert et Gérald.

Diffusion du mardi 16 avril 2019 Durée : 2min

Il y a 75 ans, l’une des affaires judiciaires les plus retentissantes du siècle dernier démarrait : celle des enfants Finaly. Nous sommes en février 1944. Les parents de Robert et Gérald Finaly sont morts à Auschwitz. Que deviennent les 2 bambins cachés à Grenoble ?

 A la pouponnière Saint-Vincent de Paul, Robert et Gérald Finaly sont inconscients du drame nazi qui a fait d’eux des orphelins. L’arrestation de Fritz et Annie Finlay sème l’inquiétude au sein du pensionnat. Son responsable redoute que la Gestapo ne débarque et leur inflige de sanglantes représailles pour avoir dissimulé 2 petits garçons juifs. Il devient urgent de les exfiltrer. 

Marie, la dame de confiance des parents Finaly, décide de frapper à la porte du couvent Notre Dame de Sion, près de Grenoble. Là, des religieuses ont pris l’habitude de cacher des familles juives des griffes de l’occupant nazi. Hélas, l’institution n’accueille que des jeunes filles. Le risque est grand que ces 2 garçonnets soient vite repérés. Il faut donc chercher secours ailleurs.

Les religieuses glissent le nom de Melle Brun. Depuis l’arrivée de l’occupant en Isère, Melle Brun fait preuve d’un rare courage. Elle cache plusieurs dizaines d’orphelins, juifs ou catholiques, victimes de la guerre. Sans hésiter, Melle Brun accepte de recevoir Robert et Gérald. Février 44, les 2 bambins trouvent refuge à la crèche où ils rejoignent 4 autres orphelins. Le débarquement allié approche mais les forces nazies redoublent de violence dans la traque des juifs. Melle Brun décide d’emmener ses petits protégés hors de Grenoble. Elle les installe  en pleine campagne, dans une maison appartenant à l’évêché. Leur périple est pourtant loin d’être terminé.

La guerre achevée, Melle Brun remet à leurs familles les bambins qu’elle a cachés durant l’occupation. Sauf 2 d’entre eux. Robert et Gérald Finaly sont orphelins de père et de mère. Ils comprennent peu à peu que leurs parents ne reviendront pas. En mai 45, la guerre est terminée. En femme autoritaire, Melle Brun met un point d’honneur à s’occuper de ses 2 protégés. L’heure de les scolariser approche. Pour éviter tout soupçon, elle modifie même leur identité. Dorénavant, Robert et Gérald se nomment Brun-Finaly. Pourtant, 2 tantes vivant en Nouvelle-Zélande se manifestent. Elles veulent les récupérer.