Toutes les émissions

Affaires classées

L'instruction commence...
L'instruction commence... © Maxppp - MaxPPP

Mais où est passé Laurent ? : L’Araignée (Laurent Saunier)

Diffusion du jeudi 19 juillet 2018 Durée : 2min

En janvier 1997, Laurent Saunier le directeur de l’Intermarché de Chéraute disparaît subitement. Quatre mois plus tard, un tueur en série toulousain revendique l’avoir assassiné...

L’affaire Laurent Saunier est maintenant entre les mains de Nicole Bergougnan, juge d’instruction à Toulouse. Face au Juge, Roger Garcia, l’assassin présumé, raconte « sa vérité » : la victime et lui se sont rencontrés dans la nuit du samedi 11 janvier, dans un restaurant de la sombre rue Bayard à Toulouse. Laurent Saunier l’aurait ensuite invité à prendre un verre au « Shangaï », une boite de nuit homosexuelle de ce quartier réputé chaud de la ville Rose. Selon Garcia, le commerçant Souletin lui aurait ensuite fait des avances. Les deux hommes se seraient ensuite rendus à Tarbes. Roger Garcia l’aurait alors exécuté de 2 balles, avant de lui dérober 2.000 francs en liquide, sa carte bleue et sa BMW noire. Un crime crapuleux, donc. Dit-il la vérité ? Aucun témoin n’a assisté aux faits.

Roger Garcia est écroué à l’ancienne prison Saint-Michel de Toulouse. Le 29 août 2000, coup de théâtre : un mois avant son procès aux assises, Roger Garcia s’évade de la cour de promenade. Sous les yeux ébahis des détenus, il escalade à la main les deux murs d’enceinte, en pierres et galets de 6 mètres de haut. Malgré les barbelés, Garcia esquive les coups de feu tirés par les gardiens, depuis les miradors. Alerte générale. Roger Garcia est surnommé « l’araignée » pour sa rocambolesque évasion. Réputé dangereux, il joue à l’anguille avec la police lancée à ses trousses. Un an plus tard, un gardien de prison, en vacances à Carcassonne, reconnaît Roger Garcia. Une seconde fois, « l’araignée » échappe aux policiers : dans sa fuite, il escalade un mur haut de 4 mètres avant de plonger dans l’Aude et de disparaître. Une seconde fois…