Toutes les émissions

Affaires classées

L'étau se resserre sur le procureur...
L'étau se resserre sur le procureur... © Getty

Nuits au Bijou - Épisode 3 : "Peter" (Affaire Pierre Hontang)

Diffusion du mercredi 22 mai 2019 Durée : 2min

A l’hiver 2004, le procureur de la République de Bayonne est au cœur d’une bien sale histoire : le Ministre de la Justice l’accuse d’avoir dérobé une carte bleue et d’en avoir fait usage dans un bordel, en Allemagne. L’enquête outre Rhin réserve de bien curieuses surprises…

Les policiers tiennent maintenant une piste. L’homme qui a consommé à grands frais, à l’aide d’une carte bleue volée, dans un bar à hôtesses de la ville de Celle, se nomme Pierre Hontang. Les enquêteurs questionnent aussitôt la plaignante. « Connaissez-vous ce nom ? ». La jeune fonctionnaire n’en croit pas ses oreilles. M. Hontang, elle le connaît fort bien. C’est le procureur de la République de Bayonne. Mardi 25 mai, M. Hontang était justement en déplacement, à Celle. A 9h du matin, il animait une conférence consacrée aux « principes fondamentaux de l’éthique pour les procureurs » ! En sa qualité de fonctionnaire au Conseil de l’Europe, Marie-Louise l’a évidemment croisé. Elle ne croit pourtant pas un instant que M. le procureur soit aussi un voleur.

Les policiers se procurent discrètement une photo du suspect présumé. Ils retournent au « Bijou » et interrogent, à nouveau, la tenancière du sulfureux bar à hôtesses. La mère maquerelle est formelle : « C’est lui ! ». Les enquêteurs interrogent ensuite Helena, une jeune prostituée d’origine Roumaine. Elle aussi se souvient fort bien de ce client français. L’homme, qu’elle désigne sans hésiter, lui a dit se prénommer « Peter ». Il lui aurait confié, sur l’oreiller, qu’il exerce la profession… d’avocat. Tiens donc. Les policiers allemands rient sous cape. Helena se souvient d’autant mieux de lui qu’à l’instant de payer l’addition, il a rechigné sur la qualité des prestations sexuelles servies au « Bijou ». Des scrupules de courte durée. La carte bleue n’était pas la sienne. Il l’avait volée !

Les policiers s’intéressent discrètement au profil de ce curieux suspect. Ils apprennent que le procureur Bayonnais était bien en déplacement, en Basse-Saxe, depuis 3 jours. Le samedi soir, M. Hontang est accueilli en grande pompe lors d’une réception de bienvenue dans le rutilant Palais de Justice. Le lendemain, la délégation de magistrats européens jouit d’une excursion dans la ville de Wolfsburg, à la découverte du berceau de la célèbre marque Volkswagen. Vient le dimanche soir. Le procureur Bayonnais s’offre une escapade, en solo, dans ce bar à hôtesses au doux nom de « Bijou ». Il y fait la connaissance d’Helena. Montant de la virée : 174€ payés par carte bleue. Une dépense payée sur ses propres deniers. Mais, cette dépense causera sa perte...