Toutes les émissions

Affaires classées

Une histoire de gros sous...
Une histoire de gros sous... © Getty

Pauvre Ambroise ! : Panique à Garindein (Affaire Ambroise Sauces)

Diffusion du mardi 28 août 2018 Durée : 2min

Cette semaine, nous suivons l’histoire d’un retraité Souletin de Garindein qui, s’inspirant de la célèbre cassette d’Harpagon, avait placé ses économies à son domicile. Un beau matin, le vieil homme se réveille en sursaut…

Un matin de juin 2015, Ambroise se réveille plutôt inquiet : la veille au soir, il y avait 3 lampes électriques posées sur la table de la cuisine. Le lendemain matin, elles ont curieusement disparu ! Ambroise perdrait-il la tête ? Inquiet, il retourne la maison sans dessus dessous. En vain. Un détail l’intrigue. Dans la cuisine, la porte de l’évier est bizarrement ouverte. Qui l’a touchée ? Certainement pas Claude, son fils. Son handicap l’en empêche. Ambroise a un doute. Il fonce dans sa chambre à coucher. Il soulève fébrilement le matelas. Les 3 boîtes de biscuit ont bougé. Il les ouvre : ses 582.000€ en grosses coupures ont disparu ! Affolé, le vieil homme se rue dans la cuisine : là aussi, les boîtes sont à leur place, dans la gazinière et le réfrigérateur. Mais, le magot de Claude a disparu lui aussi. Ambroise est dépité. 10 jours durant, il cache la nouvelle à son fils.

Dimanche 21 juin 2015, Ambroise n’en peut plus. Tenaillé par la honte et l’angoisse, Il décroche son téléphone et appelle la gendarmerie de Mauléon. « Venez vite, on m’a volé plus de 800.000€ à la maison ! ». Au bout du fil, le militaire n’en croit pas ses oreilles. 15 minutes plus tard, une patrouille arrive. Les gendarmes font le tour de la maison : bizarrement, il n’y a aucune trace d’effraction sur les portes et fenêtres de l’habitation. Aucune des pièces n’a été fouillée. Mystère. Le gentleman cambrioleur, Arsène Lupin, serait-il venu en Soule ? Si le vieil homme dit vrai, le ou les cambrioleurs étaient sans doute bien renseignés. Le lendemain matin, Ambroise a rendez-vous à la gendarmerie de Mauléon. Officiellement, le vieil homme ne se connaît aucun ennemi. Personne ne savait qu’il cachait autant d’argent en cash à la maison. Personne ? Peut-être pas…