Toutes les émissions

Affaires classées

Il y a 65 ans, un skieur béarnais disparaissait dans les Alpes italiennes
Il y a 65 ans, un skieur béarnais disparaissait dans les Alpes italiennes © Getty

Retour au Pays. Épisode n°3 : Un mail venu de France.

Diffusion du mercredi 27 mars 2019 Durée : 2min

Depuis sa disparition dans les Alpes italiennes, il y a 65 ans, Henri Le Masne n’a jamais donné signe de vie. Pour ses proches, la résignation laisse rapidement place au deuil. Et Pourtant.

Depuis ce maudit printemps 1954, les proches d’Henri Le Masne ont fini par faire leur deuil de ce frère et oncle disparu lors d’une randonnée à ski, quelque part sur les sommets des Alpes italiennes. 64 années ont passé depuis. 

Roger a aujourd’hui 96 ans. Et pourtant. Il a soigneusement conservé ce portrait photographique en noir et blanc représentant le visage souriant de son frère aîné. Vestige du temps, vestige du souvenir. 

Fin juin 2018, le passé remonte soudain à la surface. Emmanuelle Nassem appelle son père. Elle lui donne connaissance de cet étrange appel à témoin diffusé depuis la veille, par la Police Italienne, à Turin. Plusieurs détails intriguent aussitôt le vieil homme : la zone du drame, la date de la disparition, et la taille estimée du défunt retrouvé en 2005…

A tout hasard, Emmanuelle et son père, envoient un courrier électronique à la Police italienne en charge de l’enquête. Pour accréditer ses dires, Roger joint à son mail la photo vieillie de son frère aîné à la Questura de Turin, en charge de cette enquête hors norme. 

Le lendemain, la chef des investigations, prend contact avec la famille Le Masne. La policière prend cette piste très au sérieux. Sur la photo du disparu, celui-ci portait des lunettes en écaille qui concordent, au détail près avec celles découvertes, 13 ans plus tôt, avec les restes d’un corps. 

Ce vendredi 22 juillet 2005, un groupe de randonneurs arpente les cimes blanches du Valtournenche, dans le Nord-Ouest de l’Italie. Ils tombent par hasard sur les restes d’un corps humain. Plusieurs accessoires reposent à proximité : sa paire de skis, les 2 bâtons, sa montre de marque, ses vêtements et ses lunettes en écaille. Le groupe de montagnards donne aussitôt l’alerte. La Police locale se transporte sur place et ouvre une enquête judiciaire sous le contrôle du Procureur de la République de Turin. Objectif : identifier la malheureuse victime et déterminer les circonstances de son décès.