Toutes les émissions

Affaires classées

Alberto Contador, en jaune à l'arrivée du Tour 2010
Alberto Contador, en jaune à l'arrivée du Tour 2010 © Getty

Un Steak Dopant, Por favor ! Tour de Triche (Alberto Contador)

Diffusion du lundi 23 juillet 2018 Durée : 2min

Dans 3 jours, la 105ème édition du Tour de France cycliste entraînera la grande boucle au cœur des Pyrénées. Souvenons-nous qu’il y a exactement 8 ans, l’étape Pyrénéenne du Tour s’est avérée fatale au champion Espagnol Alberto Contador. Comment et Pourquoi ?

Pour la 5ème fois de son existence, la 97ème édition du Tour de France s’élance depuis Rotterdam, aux Pays-Bas. Le samedi 3 juillet 2010, les 197 coureurs partants entament la 1ère des 21 étapes qui les conduira, 3.642 km plus loin, à Paris. Les cols Pyrénéens sont à l’honneur cette année : 4 étapes et une journée de repos, dans la capitale du Béarn, sont inscrites au programme. Mais un incident survient la veille du départ. L’espagnol Xavier Florencio est interdit de compétition à la dernière minute. Son équipe, la « Cervelo Test Team », lui reproche d’avoir ingéré un médicament contenant une substance interdite. Dès le prologue, l’américain Lance Armstrong et l’espagnol Alberto Contador font figure de favoris pour la victoire finale. 2 semaines plus tard, le peloton emprunte enfin la redoutable route des Pyrénées…

Sur les sommets Pyrénéens, les maillots tricolores se distinguent brillamment : Christophe Riblon remporte la 14ème étape à Ax les Trois domaines tandis que Thomas Voeckler arrive vainqueur à Bagnères-de-Luchon. Pierrick Fedrigo en fait de même à l’arrivée de la 17ème étape, place de Verdun à Pau. Mercredi 21 juillet, le peloton savoure sa seconde journée de repos dans la cité du Roi Henri IV. Une halte méritée avant l’étape du lendemain qui les conduira de Pau au Tourmalet. A l’issue de la 17ème étape, Andy Schleck arrive vainqueur mais Alberto Contador prend le maillot jaune de leader. Trois jours plus tard, l’espagnol, âgé de 28 ans, remporte le Tour pour la 3ème fois. Il monte triomphant sur le podium des Champs-Élysées. Une victoire bien éphémère. 2 mois plus tard, le scandale éclate. Alberto Contador s’est dopé !