Agenda spectacles soir

Roland Magdane
Roland Magdane

Roland Magdane au Casino de Deauville

Diffusion du mardi 24 décembre 2019 Durée : 3min

L'humoriste Roland Magdane pour son spectacle "Déjanté" mardi 31 décembre à 22h30 au Théâtre du Casino Barrière de Deauville.

Le public de Deauville va pouvoir le constater : le nouveau spectacle de Roland Magdane démontre que quarante ans après son premier one-man-show, il n’a rien perdu de sa puissance comique. Le politiquement correct n’a jamais été le fort de cet humoriste français d’origine polonaise, ex-membre du Collaro Show et un des rares à avoir “réussi” une carrière américaine. Alternant la scène, la télévision et le cinéma (on a pu le voir, entre autres, dans “Les enfants du marais” de Jean Becker ainsi que dans la série à succès “Le tuteur”, diffusée de 2003 à 2008 sur France 2), Roland Magdane a toujours entretenu un lien privilégié avec le public. En attestait en 2018 le triomphe du best of de sa carrière d’humoriste sur scène. 

Car le trublion ne s’est jamais assagi : “Moi, je ne fais pas de politique dans mes spectacles, mais je parle beaucoup de la bêtise humaine, a-t-il confié à La Dépêche. Je peux vous dire que c’est un super filon, un puits sans fond !” Dans Le Courrier Picard, il est récemment revenu sur le choix du titre “Déjanté” : “C’est l’adjectif qui correspond totalement à ce spectacle. On passe à un cran supérieur dans la folie avec les mêmes personnages : Mémé, Pépé, les enfants et le couple - mon cheval de bataille. Les gens s’éclatent. Tout le monde s’identifie : les maris reconnaissent leur femme, les femmes leur mari etc.” Car c’est la vie de tous les jours qui nourrit ses meilleurs sketches. Son truc à lui : “Prendre un détail du quotidien et, comme une pelote de laine, tirer un fil pour arriver jusqu’à l’absurde.” Si son fils adolescent, qui ne brille pas par ses résultats scolaires, lui fait s’arracher les cheveux, “Les lettres de Pépé et Mémé” restent un sommet de ce show burlesque à souhait : “L’autre jour, la voisine a dit à Mémé : ‘Ça ne vous gêne pas qu’à quatre-vingt-dix-neuf ans, votre mari coure toujours après les femmes ?’ Mémé lui a dit : ‘Ça ne me gêne pas. J’ai un chien qui court après les vélos, ce n’est pas pour ça qu’il arrive à monter dessus !’” Une chose est sûre : la famille de Magdane est aussi “déjantée” que lui !