Agenda spectacles soir

Thomas VDB
Thomas VDB

Thomas VDB au Casino Barrière de Deauville

Diffusion du mardi 22 octobre 2019 Durée : 5min

Thomas VDB avec son nouveau one-man show "Bon chienchien" samedi 9 novembre à 21h au Théâtre du Casino Barrière de Deauville.

Attend-on vraiment une réponse quand on demande à son chienchien ‘Qui c’est le pépère ?’” C’est le genre de question existentielle que se pose cet humoriste tordant, ex-complice de Mathieu Madénian sur France 2 et chroniqueur à Quotidien. Grâce à Thomas VDB, on sait s’il faut lire un livre jusqu’au bout ou s’il est utile de mettre des DJ partout.

A lui seul, Thomas VDB, de son vrai nom Thomas Vandenberghe, est un véritable spectacle comique. Déjà, son parcours est plutôt atypique. Originaire d’Abbeville, dans la Somme, il a suivi des cours d’art dramatique, puis d’improvisation au Conservatoire de Tours, sa ville d’adoption, avant de bifurquer vers la presse musicale où il officiera en tant que journaliste durant sept ans (à Rock Sound puis Rock&Folk). Ce fan de Korn et de Queen choisira de retourner sur les planches, mais sa passion pour la musique du diable ne s’est jamais émoussée. La preuve réside dans ce “Bon chienchien” : 

“Il y avait un type au concert derrière moi qui gueulait ‘rock’n’roll !’ à la fin de chaque morceau du groupe. C’est comme si moi, à un concert de Benjamin Biolay, entre chaque morceau, je criais ‘chanson française !’” 

Son premier one-man-show s’intitulait d’ailleurs “En rock et en roll” et en 2013, la musique était au cœur de “Thomas VDB chante Daft Punk”, show musical loufoque dans lequel il raillait la french touch. Mais Thomas VDB, qui a plusieurs cordes à son arc (ses apparitions au cinéma sont toujours mémorables), est aussi chroniqueur radio et télé. On a pu l’entendre sur France Inter dans Le fou du roi de Stéphane Bern, puis dans Si tu écoutes, j’annule tout, de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. C’est en 2016 que le trublion un peu foutraque, à la diction très… personnelle, va accéder à la notoriété. Ses interventions quotidiennes, en direct live sur France 2, aux côtés de Mathieu Madénian (durant l’émission AcTualiTy présentée par Thomas Thouroude), le font connaître du grand public. Depuis 2019 c’est sur TMC, dans le branché Quotidien de Yann Barthès, qu’on peut apprécier ses coups de gueule sur l’actualité. Mais Thomas VDB, c’est plus fort que lui, retourne inexorablement au stand-up. Dans “Bon chienchien”, son tout dernier spectacle comique, il recense ses atermoiements de jeune quadragénaire – et récent père de famille - qui tente de trouver un équilibre entre ses responsabilités d’adulte et son comportement d’éternel adolescent. Il y parle de son addiction aux vidéos YouTube, de sa flemmardise, et pire que tout, il découvre qu’il n’aime plus autant les concerts qu’avant : 

Je me rends compte maintenant quand je vais dans les concerts, que systématiquement, au bout de trois quatre morceaux, j’ai chaud, j’ai mal au dos, j’ai envie de me barrer. En général, quand je commence à compter les projecteurs dans la salle, c’est pas très bon signe…” 

A ceux qui auraient un doute, Thomas VDB précise quand même que “Bon chienchien” n’est pas un spectacle de dressage de chien : “Il faut voir dans ce titre un rapport avec la nature de l’humoriste lui-même : une bonne pâte fuyant les conflits et aux cheveux un peu brouillons.