Toutes les émissions

Atout Creuse

Du lundi au vendredi à 12h07

Bernard Battu, le lissier qui a réalisé les tapisseries, entouré d'Anne-Marie Devanne,  présidente de l'Association de Sauvegarde de l'Eglise d'Ars, et d'Henri Bernier, qui les a imaginées.
Bernard Battu, le lissier qui a réalisé les tapisseries, entouré d'Anne-Marie Devanne, présidente de l'Association de Sauvegarde de l'Eglise d'Ars, et d'Henri Bernier, qui les a imaginées. © Radio France - Marie Broquerie

Atout Creuse : L'église d'Ars et ses tapisseries

Diffusion du vendredi 20 avril 2018 Durée : 48min

Partons à la découverte de l'église d'Ars, église Saint-Barthélémy, construite au XIIIe siècle, remaniée au XIVe et au début du XVIe siècle, classée Monuments Historiques depuis 1983, rénovées au début des années 2000 et habillée de tapisseries contemporaines, avec
- Anne-Marie Devanne, présidente de l'Association de Sauvegarde de l'Eglise d'Ars,
- Henri Bernier, alias George Laurence Hendel, l'artiste qui a imaginé ces tapisseries,
- et Bernard Battu, le lissier qui a les réalisées

Pour ceux qui souhaiteraient la visiter, il faut aller demander les clefs à la mairie, ouverte que les lundi et mardi matins, ainsi que les vendredis toute la journée.

La façade Est de l'église d'Ars - Aucun(e)
La façade Est de l'église d'Ars - Anne-Marie Devanne
Le clocher de l'église d'Ars - Aucun(e)
Le clocher de l'église d'Ars - Anne-Marie Devanne
Le triptyque imaginé par Henri Bernier et réalisé sous forme de tapisseries par Bernard Battu - Aucun(e)
Le triptyque imaginé par Henri Bernier et réalisé sous forme de tapisseries par Bernard Battu - Anne-Marie Devanne
Le chemin de croix, aussi imaginé par Henri Bernier, mis en tapisserie par Bernard Battu - Aucun(e)
Le chemin de croix, aussi imaginé par Henri Bernier, mis en tapisserie par Bernard Battu - Anne-Marie Devanne
Vue sur la nef, avec les autels au fond et le triptyque sur la gauche - Aucun(e)
Vue sur la nef, avec les autels au fond et le triptyque sur la gauche - Anne-Marie Devanne
L'autel du XVIIe ou XVIIIe siècle, sous le vitrail, a été remplacé, pour les offices, par un autel en bois, créé à la demande de l'association - Aucun(e)
L'autel du XVIIe ou XVIIIe siècle, sous le vitrail, a été remplacé, pour les offices, par un autel en bois, créé à la demande de l'association - Anne-Marie Devanne