Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le bras mort de la banquette au Buisson de Cadouin

À retrouver dans l'émission
Du lundi au vendredi à 6h47 et 16h35, le week-end à 7h45
Par

Le bras mort de la Banquette est riche d'une flore et d' une faune spécifiques servant aussi de zones frayères pour de nombreuses espèces piscicoles

le bras mort de la banquette au Buisson de Cadouin
le bras mort de la banquette au Buisson de Cadouin © Radio France - Marie Dominique Privé

La Dordogne, celle qu'on aime appeler" rivière Espérance " a subi de nombreuses interventions humaines depuis quelques décennies. La plus importante est certainement la construction des barrages hydrauliques. Ces interventions ont eu des effets sur la rivière : provoquer un abaissement de son lit ou encore limiter sa tendance à méandrer, entrainant des annexes fluviales tels les bras morts qu'on appelle aussi des couasnes. 

Située sur la rive gauche de la Dordogne, en contrebas de la RD 25 à cheval sur la commune de Siorac en Périgord et Buisson de Cadouin, le bras mort de la banquette a fait l'objet de différents aménagements hydrauliques et écologiques par le SMETAP , le syndicat Mixte d'études et de travaux pour l'Aménagement et la Protection de la Rivière Dordogne.

Qu'est ce qu'un bras mort ?

Christophe Audivert, technicien de rivière au SMETAP nous explique : " Couasne ou bras de rivière, c'est une ancien bras de la rivière. A une époque, les crues étaient très importantes et la rivière était capable de changer de lit et de ces vestiges restent ces bras morts, des anciens lits de rivière qui ne sont plus alimenter par la rivière la moitié de l'année.  L'eau n 'y circule quasi plus, elle est stagnante, ce qui permet d'avoir une faune et une flore différentes de celle de la rivière."

Christophe Audivert, technicien de rivière au SMETAP © Radio France - Marie -Dominique PRIVE

Pari réussi pour le SMETAP qui a entrepris des travaux de restauration sur le bras mort de la banquette 

Le Smetap est un syndicat public qui a pour objectif de procéder aux études et aux travaux pour la protection, la restauration, l'entretien et l'aménagement de la rivière Dordogne, de ses bras morts et de ses zones humides. Et comme le précise Christophe Audivert :  "il était important de protéger ce bras mort de banquette afin d'assurer à nouveau pleinement ses fonctions de frayère piscicole. Parmi les actions menées, Le Smetap a procédé au désenvasement du bras mort en évacuation plus de 5000 m3 de sédiments. 

Le bras mort de la banquette, un bras mort plein de vie qui fait la joie des pêcheurs et des promeneurs amoureux de la Nature.

le bras mort de la banquette © Radio France - Marie-Dominique PRIVE

Épisodes

Tous les épisodes

Publicité
Logo France Bleu