Replay du lundi 29 mars 2021

A l'origine, Montpon Ménestérol n'avait pas de pont mais un bac et des gués

L'isle traverse Montpon Ménestérol qui à l'origine n'avait pas de pont mais un bac et des gués pour traverser, et c'est en 1831 qu'un pont à péage a vu le jour sous le Roi Louis Philippe.

Le pont de Montpon Ménestérol
Le pont de Montpon Ménestérol © Radio France - Marie Dominique PRIVE

L’Isle prend sa source dans le Massif central dans le département de la Haute Vienne et se jette en Gironde dans la Dordogne à Libourne. Longue de plus de 255 kms, L’Isle traverse 66 communes dont Montpon Ménestérol.  A l’origine, Montpon, malgré son nom, n’avait pas de pont. Ce n’était d’ailleurs pas une paroisse puisqu‘elle n’avait pas non plus d’église, juste une chapelle. L’église était à Ménestérol de l’autre côté de l’Isle. Et à l'époque, pour traverser,  il y avait des bacs et des gués. Ce n’est que vers 1830 que le conventionnel député et juge Montponnais François Lamarque, qui avait des accointances à Paris, monte un dossier complet prouvant la nécessité d’un pont sur l’Isle à Montpon. 

Un pont pour gagner du temps

En 1831, le roi Louis Philippe ordonne sa construction. Il était d’autant plus attendu qu’il permettait grâce à une nouvelle route, coupant la plaine, de relier Ribérac à Ste Foy la Grande, un véritable gain de temps . La construction se terminera en 1833. Son passage était très fréquenté et un droit de passage a été mis ensuite en place. Ce pont était à péage pour une durée de 99 ans mais des passe-droits étaient accordés,  ce qui créa de nombreuses discordes. En 1884, le département rachète ce pont pour supprimer cette taxe.  En 1885,  le pont est devenu trop étroit, ce sera le premier agrandissement. Le 2ème arrivera en 1975 et est aujourd'hui un joli pont fleuri bien fréquenté.

Pour plus d'informations sur l'histoire de la commune de Montpon Ménestérol , n'hésitez pas à prendre contact avec le GEMM qui s'implique dans l'étude des événements et des personnes qui ont marqués l'histoire de la ville Histoire.

Mots clés: