Replay du lundi 22 février 2021

Le Caudeau, un cours d'eau bien connu des Bergeracois

- Mis à jour le

Le Caudeau, ruisseau bien connu des Bergeracois a joué un véritable rôle dans l'histoire de Bergerac.

Le Caudeau
Le Caudeau © Radio France - Marie Dominique Privé

Le Caudeau, un cours d’eau bien connu des Bergeracois, est un ruisseau long de 38 kilomètres qui prend sa source au nord de Sainte-Alvère et descend jusqu'à Bergerac avant de se jeter dans la Dordogne près du Barrage de Salvette.  Le Caudeau a sa propre histoire. Yan Laborie, historien et archéologue retraité explique qu'on trouve sa trace dans les archives dès 1317 et qu'il a joué un véritable rôle auprès des Bergeracois. D'après Yan Laborie, le Caudeau est un ruisseau fidèle qui a pris au cours du temps plusieurs formes.

Le Caudeau sous différentes formes 

Il y a tout d'abord le Caudeau dit  " naturel ", celui qui prend sa source à la limite de Sainte-Alvère  entre les communes de Val de Louyre et Caudeau et Veyrines de Vergt au nord du lieu-dit les Mirabeaux et se jette dans la Dordogne au Barrage Salvette construit en 1839. Il y a  ensuite le canal du Caudeau, une déviation du ruisseau, creusée par l'homme depuis Pombonne jusqu'à  Bergerac et qui a permis dès le 14e siècle d'amener l'eau aux habitants de Bergerac pour leur consommation mais aussi pour faire fonctionner les différents moulins de la ville. Ce canal, toujours visible en plusieurs endroits de la ville, a été un élément très important de la vie de Bergerac. Le Caudeau,  c'est aussi le cannelet qui fait le tour de la ville et se jette au pont Saint-Jean.

Yan Laborie, historien et archéologue retraité
Yan Laborie, historien et archéologue retraité © Radio France - Marie-Dominique Privé
Le canal du Caudeau
Le canal du Caudeau © Radio France - Marie-Dominique PRIVE
Le Caudeau se jette dans la Dordogne près du Barrage salvette
Le Caudeau se jette dans la Dordogne près du Barrage salvette - Mario Lasserre
Mots clés: