Replay du mercredi 24 mars 2021

Le douime, cours d'eau qui a joué un rôle auprès des moulins

- Mis à jour le

Le site des grottes d'Azerat est remarquable par son côté sauvage mais aussi par les ruines de moulins complètement envahies de végétation.

Les ruines du moulin de Douime à Azerat
Les ruines du moulin de Douime à Azerat © Radio France - Marie-Dominique Privé

C'est sur le site des Grottes d’Azerat qui couvre 462,4 ha sur les communes d’Azerat et de Saint-Rabier qu'on découvre ce petit cours d'eau le Douime qui parcourt 3 kilomètres à travers forêts et prairies avant de se jeter dans le Cern, confluent de la Vézère. Le Cern, long de plus de 13 kilomètres sur lequel se trouvaient à la belle époque plus de 11 moulins. Ce site est remarquable par son côté sauvage qui est largement amplifié par la présence de ruines complètement envahies de végétation.

Ces ruines sont celles du moulin du Douime, construit en 1742 par la famille Plazanet.

Le moulin du douime fonctionna comme moulin à farine jusqu'en 1870. Un bief avait été construit pour utiliser les eaux du Douime afin de faire fonctionner les moulins.  Un 2e moulin a été construit en contrebas tout en pierres de tailles avec la présence de deux meules. On y moulait le grain qui arrivait à dos de mule, une mule dont la légende raconte qu'elle a été réquisitionné pour la guerre et en est revenue vivante.

Le bief du douime en Dordogne
Le bief du douime en Dordogne © Radio France - Marie-Dominique PRIVE
Mots clés: