Replay du vendredi 11 juin 2021

Le traitement des eaux usées à Boulazac, c'est l'affaire de tous

Avoir une station d’épuration écologique comme à Boulazac c’est bien, mais faire attention dès la base c’est mieux. Et ça, c’est notre boulot à tous.

Florence Mouly directrice du Territoire Dordogne Limousin aimerait que l'on fasse tous un peu plus attention à la base avec des gestes simples
Florence Mouly directrice du Territoire Dordogne Limousin aimerait que l'on fasse tous un peu plus attention à la base avec des gestes simples © Radio France - Vanessa Lambert

A Boulazac, depuis 2015 c'est une toute nouvelle station d'épuration qui a vu le jour, une station nouvelle technologie avec le procédé Organica qui utilise les végétaux pour nettoyer les eaux usées. Un systeme écologique efficace mais à condition que tout le monde s'y mette dès le départ, et quand on voit ce qui arrive depuis chez nous jusqu'a la station, il y a de quoi se poser des questions. Florence Mouly est directrice du Territoire Dordogne Limousin et est toujours impressionnée par les dechets de nos eaux usées. "Aujourd’hui on retrouve vraiment de tout, des produits hygiéniques, des lingettes, des canettes, et maintenant des masques usagés, et tous ces élements se bloquent dans les grilles à l’entrée de la station et sont très compliqués a traiter derrière."

Ne jetez pas vos masques dans les WC car ils se retrouvent dans les stations d'épuration et sont très compliqués à traiter.
Ne jetez pas vos masques dans les WC car ils se retrouvent dans les stations d'épuration et sont très compliqués à traiter. © Getty

C'est à nous donc d'être plus responsables et de faire attention aussi à tout ce que l'on utilise et qui se retrouve dans nos canalisations. Attentions aux graisses animales ou végétales que l'on jette dans l'évier (la fameuse graisse de canard que l'on aime tant en Périgord !), attention aussi à certains produits polluants. "Regardez toujours à l’arrière du produit que vous utilisez. Il y a des pictogrammes, et notamment un en rapport avec le respect de l’environnement. C’est un losange rouge avec un arbre mort et un poisson mort, évitez ces produits là qui, quand ils arrivent ici, tuent la bactérie et le vivant qui nous, nous sert a dégrader la pollution de nos maisons. Le white spirit c’est très bien pour nettoyer la peinture mais c’est catastrophique ici en retour."

Florence Mouly nous explique qu'on peut visiter la station d'épuration Organica de Boulazac sous certaines conditions.