Événements

Au nom des lieux

Le Parc André Citroën, Quai de Javel à Paris
Le Parc André Citroën, Quai de Javel à Paris © Getty - Aurélien Meunier

Depuis 1990 on trouve, quai de Javel, de grands jets d'eau

Diffusion du mardi 19 juin 2018 Durée : 2min

Départ en bateau ce matin, via la Seine, on se laisse aller au fil de l’eau, mais on descend sans faute au Quai de Javel, à l’ouest de la capitale, et même si on ne peut plus directement monter à bord d’une Citroën toute neuve sortie des usines, c’est  un lieu qui fut souvent assimilé à cette marque de voiture mais aussi à l’eau de Javel, je me trompe ?

En rien Robin, il y a eu là en fait, depuis le Moyen Âge, un petit port et un garage à bateaux, et au XVIIe siècle, on y trouvait même un moulin à vent puis plus tard une guinguette très à la mode, lieu forcément fréquenté par les canotiers. Avant de devenir un quartier de Paris, l’endroit se trouvait en réalité rattaché à la commune d’Issy, puis vint le développement industriel au XIXe et XXe siècles. S’y installèrent en effet des usines d’industrie électrique avec Thomson, mais surtout, dès lors connues alors du monde entier, les usines Citroën et cela jusqu’en 1975. Rappelons qu’André Citroën, né en 1878, mort en 1935, fut fondateur d’une très importante entreprise de construction automobile. Il introduisit en France la fabrication de voitures en grande série, après avoir rencontré Henry Ford aux États-Unis. C’est en 1915 qu’il s’installe Quai de Javel

Mais Javel, c’est aussi le nom donné à un désinfectant. Javel c’était quelqu’un, un savant ? 

Non, en fait, en 1777, était ouverte en effet dans ce quartier une usine fabriquant un désinfectant puissant à base d’hypochlorite de sodium, un blanchissant pour le linge d’abord et qui fut connu sous le nom d’eau de Javel, mais en fait dès le XVe siècle l’endroit s’appelait déjà Javetz, parfois écrit javelle avec deux l, puis il s’est fixé en javel avec un seul l, tardivement au XXe  siècle. L’origine du mot vient sans doute de la javelle désignant les tiges de blé mises en faisceaux pour les faire sécher, mais l’étymologiste Godefroy, mentionne que javel a aussi désigné une île formée de sable… Ce qui nous rappelle que depuis 1990, un superbe jardin contemporain occupe la place avec de grands jets d’eau… C’est mieux que des pompes à essence