Événements

Au nom des lieux

Le Jardin des Halles à Paris
Le Jardin des Halles à Paris © Maxppp - Aurélien Morissard - IP3

Le Village de la diversité culinaire et artisanale

Ce matin, direction le 1er arrondissement, pour un jardin et un village. Oui, en plein cœur de Paris, au Jardin des Halles. Vient d’y être ouvert en effet le Village de la diversité culinaire et artisanale dans cet espace aussi appelé Jardin Nelson Mandela. Avant d’arpenter le village, vous nous dites quelques mots sur ce Jardin des Halles ?  

Ce sont en fait quatre hectares en plein cœur de Paris, entre la Bourse du commerce et la Canopée, appelé le Jardin des Halles mais baptisé Jardin Nelson-Mandela et inauguré il y a un an en mai 2018. Il s’agit en fait d’une aire de jeux avec un terrain d’aventures, selon la formule récente, le tout avec des lieux ce repos, des spectacles, des expositions, toute une structure qu’on doit à l’architecte-urbaniste David Mangin. « jardin », c’est le mot qui a été choisi. 

Mais d’où vient-il en fait, ce mot ? 

Eh bien pas directement du latin, puisque jardin se disait hortus, mot qu’on retrouve dans l’horticulture, l’art de cultiver les légumes, les fruits, les arbustes, les fleurs. Cependant, aux premiers siècles s’installa la formule hortus gardinus, gardinus venant du germanique et désignant une clôture. En définitive seule la notion d’enclos gardinus, est restée, aboutissant au mot jardin au XIIe siècle. Pour éviter que les sangliers et autres animaux ne viennent tout saccager, il fallait absolument un enclos. Et qu’aujourd’hui un village culinaire - du latin culina, la cuisine - s’installe dans un jardin, ça ne manque pas de charme !

30 stands pour ce village de la diversité culinaire et artisanale, consacré à la Gastronomie et l’artisanat du monde. 

Oui, il s’agit de faire découvrir les cuisines du monde, sans oublier une exposition de JR ouvrant aujourd’hui. qui met à l’honneur des portraits de commerçants et d’artisans du 1er arrondissement. Voilà un village ouvert sur le monde et sur un quartier. Belle formule. Surtout que le mot village vient de la villa romaine qui désignait une ferme. Alors vive le village au jardin dans la ville !