Événements

Au nom des lieux

Baby - Église St Anne
Baby - Église St Anne - Allisalright - CC

À Baby vivait Jean de Veelu

Diffusion du mercredi 14 février 2018 Durée : 1min

Alors là, ce matin, il ne faut pas se tromper de prononciation. Nous partons pour une petite commune de la Seine-et-Marne, dont le nom ne doit pas se prononcer à l’anglaise comme « baby » qu’on retrouve dans bien des chansons, même orthographe en effet, mais il s’agit de la commune de Baby, et là il va falloir nous en dire plus, en français bien sûr !

Avec grand plaisir, Robin, Baby, en effet se trouve donc à 9 kilomètre de Bray-sur-Seine et à 19 km de Nogent-sur-Seine, la gare la plus proche. C’est une toute petite commune avec, en 2013, cinquante-et-un logements, et une centaine d’habitants, commune sans immeubles et constituée à 100 % de maisons ce qui en fait une spécificité et lui donne un charme certain. Alors tout de suite dire qu’il n’y a pas l’ombre d’un mot anglais à l’origine du nom de la commune. Au reste le village ne s’orthographie comme le bébé anglais que depuis 1650, auparavant, il s’agissait de Babil, vers 1260, de Babich attesté en 1261, il y eut aussi Babix en 1400 et on signale aussi Babiz en 1507. Ce y ne doit pas nous étonner, si on précise qu’au départ il y eut un gallo-romain nommé Babbius et, on le sait sur France Bleu, le suffixe -acum ajouté à un nom propre, nom du premier propriétaire, s’est abrégé en –y. Et voilà alors « Baby ».

Alors il faut nous dire comment on appelle un bébé qui naît- ou dont la famille habite -  dans la commune de Baby, un « bébé de Baby », d’accord, mais encore…

Oui, impossible de l’appeler un « baby », mais tout simplement un « babiloi » ou une « babiloise », ce que je trouve fort joli. Tout à Baby se prononce avec douceur. Par exemple le premier seigneur du lieu, au nom figurant sur un acte de 1507 s’appelait Jean de Veelu. Par la moindre consonne rugueuse. Ne pas oublier une ravissante chapelle. Le château de Baby a été démoli au XIXe siècle, reste l’Eglise Saint-Anne qui y était rattachée. Sainte-Anne, une sonorité toujours aussi douce. Ah « baby », il fait bon vivre à Baby…