Événements

Au nom des lieux

Le chateau de Blandy au début du XXe siècle
Le chateau de Blandy au début du XXe siècle - auteur inconnu - CC

À Blandy-les-Tours circulent assez librement les fantômes

Diffusion du mardi 6 mars 2018 Durée : 2min

On part ce matin à 70 km de Paris, dans la Seine-et-Marne, pas très loin de Vaux-le-Vicomte, pour justement un autre château qui date du XIIIe siècle, célèbre pour ses tours, dans une commune qui tout naturellement s’appelle Blandy-les-Tours "Les Tours", c’est le château, mais pourquoi Blandy ?

En fait le village s’appelait d’abord tout simplement Blandy et c’est en fonction du château féodal démoli puis restauré que le village s’est plus symboliquement qualifié de Blandy-les-Tours, les cinq tours du château étant en effet bien repérables. De fait, le site sur lequel se situe Blandy était propice à une installation humaine puisque c’est un promontoire qui domine la vallée du ru d’Ancoeur, un tout petit cours d’eau, et dès 832, on relève la forme latine Blanziacum, puis Blandiacum en 1212. C’est en fait du nom de gallo-romain, Blandius, assez répandu, Blandius, qu’est né le nom de la commune. Tout comme par exemple Blanzy, Blanzac, Blanzat, Blangy, etc.  

Mais ici, le point fort… si je puis dire, c’est son château fort !

Eh bien oui, même si les Blandynois peuvent être fiers de leur commune dynamique, d’économie agricole, naguère marquée par l’exploitation de l’argile et de la meulière, le château féodal est devenu un formidable point d’attraction, avec son enceinte forte de cinq tours dont la plus élevée servait de donjon. Un donjon sans ascenseur, 35 mètres de haut, et 140 marches ! C’est bon pour la santé. Propriété du Conseil général de Seine-et-Marne, ce château a de fait connu depuis 1992 une véritable restauration, Né à la fin du XIIe siècle, agrandi et fortifié au XIVe, grâce à Charles V, remanié par la suite il fut démantelé et métamorphosé en ferme au XVIIIe. Maintenant, je dois vous avertir : le 6 janvier jour des Rois, le fantôme de Dunois sur son cheval blanc apparaît à minuit, à l’entrée du château, et le 2 novembre, les fantômes des seigneurs de Blandy font le tour de l’enceinte. Mais, je vous l’assure, ils sont pacifiques. Et puis, ils ne viennent que la nuit…