Événements

Au nom des lieux

Mairie de Chaville
Mairie de Chaville - Mickael Denet - CC

Chaville

Diffusion du mardi 28 mars 2017 Durée : 1min

Nous voici donc partis aujourd’hui dans les Hauts-de-Seine, à treize kilomètres de Paris, cinq kilomètres de Versailles, dans une commune rendue célèbre au XXe siècle par une chanson évoquant son bois, le petit bois de… , on a reconnu Chaville. Chaville, bien sûr aucun rapport avec les chats ?

Nous voici donc partis aujourd’hui dans les Hauts-de-Seine, à treize kilomètres de Paris, cinq kilomètres de Versailles, dans une commune rendue célèbre au XXe siècle par une chanson évoquant son bois, le petit bois de… , on a reconnu Chaville. Chaville, bien sûr aucun rapport avec les chats ?

On pense que non, même si c’est en effet tentant, il y a bien de jolis chats à Chaville, mais aussi des chiens, mais ce n’est pas pour autant que l’on évoquera Chaville ou Chienville. Tout commence en fait au IXe siècle lorsqu’en 829, l’évêque de Paris, Inchadus, décide de trouver un lieu propice à la convalescence des malades de l’Hôtel Dieu, non loin de Paris. Inchadus repère alors une vallée verdoyante arrosée par des sources, pas très loin de la route qui va de Paris à la Normandie. Il y fonda une maison de convalescence ainsi qu’une exploitation agricole pour que la commune puisse subvenir à ses besoins, et peu à peu des maisons s’y construisirent et voici né le hameau de Chaville. Au départ on l’appelle du nom de son fondateur, Inchadi villa, puis voici venir l’abréviation, Chadivilla, qui aboutit à Chaville. Quelques-uns pensent cependant qu’il y aurait pu avoir un gallo-romain, ayant le surnom de « chat », catto en gaulois. Quoi qu’il en soit, bien sûr, les habitants de Chaville ne sont pas des chatons !

Alors, comment les appelle-t-on en fait ?

Les Chavillois ! qui ont de la chance, parce qu’une partie de la commune se situe dans la forêt de Meudon, c’est donc une ville très aérée. Louvois, ministre de Louis XIV y avait d’ailleurs fait construire un superbe château, hélas vendu pierre par pierre après la Révolution. Mais d’autres Chavillois ont goûté le charme des lieux, et sont de grands poètes, Philippe Soupault et Marcel Schwob par exemple. Et puis attention, il y a aussi un groupe connu de musique électronique au nom plaisant : Housse de racket ! Et s’ils réinterprétaient la chanson du petit bois de Chaville !