Loisirs Événements

Au nom des lieux

2min

Combs-la-Ville

Par le mercredi 18 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Mairie Combes-la-Ville
Mairie Combes-la-Ville - Parisette - CC

Ce matin, nous partons à 28 kilomètres au sud-est de Paris dans le département de la Seine-et-Marne, à Combs-la-Ville, à la limite de l’Essonne, entre la forêt de Sénart, à l’ouest, et la rivière de l’Yerres, au nord. Combs-la-Ville, avec un s et sans e, pourquoi cette orthographe ?

Ce matin, nous partons à 28 kilomètres au sud-est de Paris dans le département de la Seine-et-Marne, à Combs-la-Ville, à la limite de l’Essonne, entre la forêt de Sénart, à l’ouest, et la rivière de l’Yerres, au nord. Combs-la-Ville, avec un s et sans e, pourquoi cette orthographe ?

L’orthographe d’un nom de lieu est parfois surprenante parce qu’en fait, dès sa naissance coexistent deux formes, la prononciation de ceux qui y vivent, qui ne savent pas écrire et l’autre, écrite, en latin. Par exemple ici, il y a eu d’abord le gaulois, cumb, d’où en français la combe, une vallée, mais qui fut latinisé en cumba, cumbis. Du coup, le mot s’est prononcé combe, mais a gardé à l’écrit le s du latin cumbis. De fait, cette origine se retrouve dans d’autres noms de lieux, La Combe en Isère, Lacombe dans l’Aude, Les Combes dans le Doubs. Ici, le fait de préciser Combs-la-Ville, rappelle la présence première de la vallée, puis de la ville qui s’y est développée. Au XIXe, Charles Nodier disait qu’il n’y avait pas un village dans tout le royaume où combe, n’était pas compris, pourtant ajoute-t-il, « on l’a omise dans le Dictionnaire, parce qu’il n’y a point de combe aux Tuileries ou aux Champs-Élysées… »

Effectivement… mais comment appelle-t-on alors les habitants de Combs-la-Ville, ça ne saute pas aux yeux d’emblée…

Eh bien ils ont choisi la simplicité et ce sont tout simplement les Combs-la-Villais, deux l / a i s. Et parmi les Combs-la-Villais d’adoption, retenons Gustave Caillebotte, qui au XIXe siècle venait peindre à Combs-la-Ville. On lui doit plus de quatre-vingts tableaux pour l’Île de France, de la vallée de l’Yerres au Paris Haussmannien. Enfin, Edmonde Charles-Roux écrira à Combs-la-Ville son premier roman Oublier Palerme. Oublier Palerme … « à Combs-la-Ville », voilà qui aurait pu donner aussi un très bon titre pour ce prix Goncourt !