Replay du vendredi 26 avril 2019

Concert de Véronique Sanson, Palais des Sports

Véronique Samson au Palais des Sports
Véronique Samson au Palais des Sports

Ce matin, on se prépare pour un beau concert, celui de Véronique Sanson. Eh oui, elle fête ses 70 ans, toujours aussi dynamique, c’est un spectacle qu’elle donne au Palais des sports, intitulé, Dignes, Dingues, donc... Véronique Sanson porte bien son nom, pour une chanteuse de cette trempe ! 

Eh bien oui, on pense forcément à la chanson et au sansonnet, l’oiseau dont on connaît les capacités vocales  qui lui permettent d’imiter avec une belle précision les vocalisations d’autres individus de la même espèce et même les bruits de son environnement. Et puis Sanson, c’est aussi l’idée de puissance, ici vocale. Au reste, le sansonnet, tient bien son nom de Samson, le personnage de force herculéenne de l’Ancien Testament. Pourquoi ? Parce que le sansonnet a longtemps été un oiseau qu’on mettait en cage pour l’entendre chanter, tout comme Samson fut longtemps tenu enfermé dans un temple philistin. Mais un jour il retrouva sa force, vous savez qu’il l’avait perdue avec sa chevelure traîtreusement coupée par Dalila, et sa force retrouvée il fit s’écrouler l’édifice qui l’enfermait… 

Alors pour revenir à Véronique Sanson, avec cette voix puissante, magnifique, c’est son vrai nom ? 

Oui, Véronique Sanson est née avec ce nom à Boulogne-Billancourt, le 24 avril 1949. Elle vient donc d’atteindre 70 ans. Son père était avocat et sa première chanson date de 1967, depuis cinq décennies elle est à la fois compositrice et interprète. C’est remarquable. Et savez-vous Robin, pourquoi ses Parents l’on appelée Véronique ? Pour célébrer la victoire de la Résistance ! Ses Parents en étaient membres actifs et ils ont donné à leurs deux filles un nom commençant par le V de Victoire, ce qui a donc donné Violaine, née en 1947 et Véronique deux ans plus tard. C’est tout de même superbe : en fait le nom de Véronique Sanson à lui tout seul mérite une chanson ! Eh bien on la retrouve ce soir au Palais des sports. Qui lui est cher : en 1981, elle avait sorti un album dont le titre était déjà Palais des sports. Palais des sports hier, Palais des sports toujours, Robin !

Mots clés: