Loisirs Événements

Coulommiers

Coulommiers

Au nom des lieux du vendredi 2 décembre 2016

Par

Nous voici ce matin dans la Seine-et-Marne, à environ 60 kilomètres à l’est de Paris dans une ville qui porte le nom d’un fromage, on ne peut pas se tromper, il s’agit de Coulommiers, connu du monde entier pour la saveur du célèbre fromage de la Brie qui a pris le nom de la cité.

Coulommiers

Nous voici ce matin dans la Seine-et-Marne, à environ 60 kilomètres à l’est de Paris dans une ville qui porte le nom d’un fromage, on ne peut pas se tromper, il s’agit de Coulommiers, connu du monde entier pour la saveur du célèbre fromage de la Brie qui a pris le nom de la cité, mais d’où vient justement le nom même de Coulommiers ?

J’ai envie de dire « coulommirers » avec ou sans majuscule ? Parce que, sans majuscule, on peut le trouver dans tous les dictionnaires ainsi défini : « fromage de lait de vache à pâte fermentée fabriqué dans la Brie », et on précise alors que ce nom lui a été donné officiellement en 1911. Avec la majuscule, place alors à la ville qui remonte aux gallo-romains avec même des remparts qui auraient pu être reconstruits par Clovis, avec peut-être un Castrum Columbarium, comprenons un Château colombier, pourvu donc d’une tour servant de colombier, de pigeonnier. Du colombier, on est certain, c’est bien en effet l’origine du mot Coulommiers. Mais la notoriété n’est pas venue des colombes mais des fromages de la Brie et de son marché qui s’installa sur le bord du Grand Morin. Signalons au passage qu’on disait autrefois formage, le lait étant coulé dans une forme, puis la prononciation fut déformée et devint fromage juste avant que ledit coulommiers fit la renommée de la ville.

Il y a d’ailleurs, Jean, à Coulommiers une célèbre foire aux fromages et aux vins…

Foire annuelle et internationale, depuis 1967, date du millénaire du fromage de Brie ! Pour parodier Napoléon, on aurait pu dire alors « du haut de ce coulommiers mille ans vous contemple » ! À ne pas oublier non plus le marché de Noël dans la Commanderie des templiers. Bon, avouons, le on a pour une fois le droit d’en faire tout un fromage !

Partager sur :