Événements

Au nom des lieux

La Mairie de Forges-les-Bains
La Mairie de Forges-les-Bains - Véronique Pagnier - Domaine Public Wikicommons

Forges-les-Bains

Diffusion du mercredi 15 mai 2019 Durée : 1min

On part pour l’Essonne, ce matin, dans le Hurepoix, belle destination, à Forges-les-Bains. Entre les vallées de l’Orge et de l’Yvette, au cœur de vastes espaces ruraux, boisés, à 32 kilomètres de Notre-Dame-de-Paris. Forges-les-Bains, ça veut dire qu’il y a aussi un cours d’eau, où on se baigne...

Il y en a en effet, à dire vrai des rus, de petits cours d’eau, notamment la Prédecelle, qui alimente la Rémarde, et le Petit Muce aussi dit Petit Mucé, avec au confluent des deux ruisseaux, des prairies humides, sans oublier aussi le ru de Gloriette, d’où la présence de deux étangs, et un espace naturel sensible. Mais en fait Forges-les-Bains doit la seconde partie de son nom à la présence de sources, des sources thermales. En réalité, la commune a d’abord été créée officiellement sous le simple nom de Forges en 1793, et c’est en 1861, qu’elle fut rebaptisée Forges-les-Bains à la suite d’une requête déposée auprès de Napoléon III en 1860, requête d’autant mieux acceptée qu’on sait combien Napoléon III était, avec l’impératrice Eugénie, très sensibles aux villes d’eau, 

Et alors pourquoi Forges, sans doute à cause de la présence de « forges », l’eau et le feu en somme ! 

Oui, belle remarque. En fait, il faut remonter à l’époque gallo-romaine avec leurs villas, domaines ruraux assortis de piscine que la ville riche en eau pouvait offrir aisément. Mais il faut attendre le début du XXe siècle pour que naissent les établissements thermaux, propices à soigner les rhumatismes chroniques, était-il-il dit. Le cousin de Tolstoï y vint. L’établissement fermera ses portes en 1890, mais on continua de vendre l’eau en bouteilles et même une limonade. Alors pourquoi Forges ? En fait, à l’époque gallo-romaine, forgiae désignait des « petites maisons », ce qui n’empêche pas le fait qu’il y ait eu, comme dans chaque village, une forge, le mot venant du latin fabrica, atelier, deveu faverge en français, puis forge. Il y a de magnifiques promenades à faire, grâce aux chemins de randonnées. En somme, un bain de verdure