Loisirs Événements

Fresnes

Fresnes

Au nom des lieux du mardi 11 octobre 2016

Par

On se rend aujourd’hui au sud de Paris dans une commune du Val-de-Marne, qui porte un nom d’arbre, et dont les dictionnaires signalent qu’elle est notamment connue pour sa Maison d’arrêt, l’une des plus importantes de France il s’agit de Fresnes.

Fresnes

On se rend aujourd’hui au sud de Paris dans une commune du Val-de-Marne, qui porte un nom d’arbre, et dont les dictionnaires signalent qu’elle est notamment connue pour sa Maison d’arrêt, l’une des plus importantes de France il s’agit de Fresnes.

Avec donc une maison d’arrêt qui a été construite en 1898, et qui est de ce fait recensée à l’inventaire général du patrimoine culturel. Construite par Henri Poussin, l’architecture en était à l’époque innovante. Et tout de suite on peut aussi rappeler que Fresne bénéficie en son centre-ville de l’Église Saint-Éloi, en partie du XIIe siècle et restaurée en 1953. Vous avez raison, Bill, de souligner que la ville porte un nom d’arbres, il suffit de voir le blason, les armes de la ville de Fresnes, où l’on perçoit sur fond d’azur un frêne d’or, et un mouton, pour comprendre que c’est bien à cet arbre que l’on doit le nom de la ville marquée jadis par des plantations de frênes. Tous les étymologistes signalent que le nom du frêne a été à l’origine de nombreux noms propres : des patronymes : MM. Dufrêne, Fresnay, Fressinnet, etc. mais aussi des toponymes, dans toutes les régions de France : Frenes, Fresneaux, Frenois dans le Nord par exemple et Fraisse, Frayssinet, La Frêche, dans le Sud.

Fresnes est aussi traversé par une rivière, la Bièvre, c’était propice à la croissance des arbres

Et très bon signe, Bill, la Bièvre coule de nouveau à l’air libre. Être à l’air libre c’est évidemment ce qu’on souhaite aux êtres humains comme aux rivières, dès lors que l’équilibre et la sérénité sont retrouvées

Partager sur :