Replay du lundi 25 février 2019

Infinis d’Asie au Musée Guimet

la bibliothèque du Musée d'arts asiatiques Guimet
la bibliothèque du Musée d'arts asiatiques Guimet © Getty - Godong - Universal Images Group Editorial

Direction, aujourd’hui l’Asie, mais qui rime avec Paris, c’est-à-dire qu’on ne prend pas l’avion mais qu’on part au Musée National des Arts Asiatiques, pour une exposition qui vient d’ouvrir, intitulée Infinis d’Asie. Vous nous en dites plus ? 

Oui, départ pour une très belle exposition, au Musée Guimet, place d’Iéna, donc dans le 16e arrondissement. On va juste rappeler que c’est Emile Guimet né en 1836 qui en riche industriel érudit et voyageur  lyonnais a ouvert ce Musée qui faisait écho  à ses beaux voyages au Japon et en Chine, en Asie, avec donc un premier musée à Lyon, puis ce Musée parisien qu’il fit construire à Paris, et qu’on inaugura en 1889. Et ce musée ne cessera de prendre de l’ampleur au point de devenir national, Musée national des arts asiatiques, Rénové en 1997, il abrite aujourd’hui de superbes collections et de très belles expositions.  Ici, il s’agit d’une exposition photographique, sur le thème Infinis d’Asie, titre qui à lui seul est presque vertigineux. On le doit à Jean-Baptiste Huynh, qui maîtrise l’art du portrait, mais aussi l’univers végétal et animal, avec tous les symboles subtils de l’Asie. Jean Huynh est né en 1966, de mère française et de père vietnamien, et c’est un formidable autodidacte. 

En fait il maîtrise les deux civilisations et peut rendre compte de ce qu’est l’Asie à nos yeux, mais ce mot « Asie », Jean, d’où vient-il justement ? 

Mais en fait la première mention du mot Asie serait issue d’une stèle assyrienne distinguant les rivages de la mer Égée par deux mots phéniciens,  Ereb, le couchant, Assou le levant. C’est sans doute là l’origine : une racine sémitique esch, qui désigne le lieu où se lèvre le soleil. Le mot est passé en latin, asiaticus et dès le XVIe siècle l’adjectif asiatique désigne tout ce qui est originaire d’Asie. Larousse, au XIXe siècle, fait du mot « asiatique » un synonyme de « luxe » : « luxe asiatique, luxe excessif » écrit-il. Et d’ajouter « L’Asie a toujours été regardée comme le berceau  du genre humain ».  Eh bien le musée Guimet, en voilà un joli berceau ! 

Mots clés: