Événements

Au nom des lieux

Illusions
Illusions

L'exposition Illusions au Palais de la Découverte

Diffusion du mercredi 7 novembre 2018 Durée : 1min

Non, ce n’est pas une illusion nous partons ce matin pour une exposition sur l’illusion, avec force jeux interactifs propres à tromper nos cerveaux ! Et comme c’est scientifique, eh bien c’est au Palais de la découverte, haut lieu de la science qui date de quand d’ailleurs ?

En fait, il n’est pas si vieux puisqu’il a été créé en 1937, pour montrer à tous les publics, comme on le disait, « la science en train de se faire » tout en « sortant la science des laboratoires ». Au début, il fut consacré à la radioactivité et une exposition éphémère, mais il fut pérennisé dès 1938, en le rattachant en 1940 à l’Université de Paris. Puis dès 1970, les expériences proposées prirent un tour interactif. Après être devenu en 1972 un établissement public autonome, puis en 1990 un « grand établissement », et en 2010, on regroupa administrativement la Cité des sciences et de l’industrie et le Grand Palais, avec un nom plaisant, Universcience, en un mot. 

Et donc, une exposition sur l’illusion avec une quarantaine d’expériences interactives…

Effectivement , et qui ont pour effet de nous déstabiliser. En fait l’illusion est là pour tromper notre cerveau, et  a toujours eu pour effet de nous pousser à comprendre comment fonctionne notre cerveau. On sait que les illusionnistes se présentent comme des magiciens, usant en fait des principes de fonctionnement du système visuel humain. L’un des principes le plus connu et de tracer deux traits, l’un au-dessus de l’autre de même dimension, mais au premier on met à gauche et à droite une flèche dont les branches vont vers la ligne, et à l’autre trait des flèches dont les branches vont vers l’extérieur, et l’œil voit immanquablement alors un trait plus long que l’autre. Au fait, illusion vient du latin ludere, jouer, qui a donné illusio, moquerie, Les verbicrucistes ont raison quand il propose le mot trompe l’œil. Eh bien tous au Palais de la découverte Avenue Franklin Roosevelt dans le 8e arrondissement. Mais qui a bu mon café, ça ce n’est pas une illusion…