Événements

Au nom des lieux

Théâtre des Champs Élysés
Théâtre des Champs Élysés - Coldcreation - CC-BY Wikicommons

La Comédie des Champs Élysées

Diffusion du jeudi 13 septembre 2018 Durée : 2min

Ce soir on va au théâtre, pas de cartable, juste une tenue de ville, on part en effet dans le VIIIe arrondissement au Théâtre des Champs-Élysées, 15 Avenue Montaigne, pour une pièce de Florian Zeller Le Fils, pièce consacrée à la dépression à l’adolescence. Et ce théâtre est aussi un très bel immeuble : vous nous en racontez l’histoire ?

Volontiers : le Théâtre des Champs-Élysées est une salle de spectacle qui a été inaugurée le 2 avril 1913, c’est un théâtre aujourd’hui privé qui depuis 1970 est d’ailleurs la propriété de la Caisse des dépôts et consignations. En fait, ce bâtiment de style art déco qui accueille même un restaurant au sommet abrite trois salles : le Studio des Champs Élysées avec 230 places, la Comédie des Champs-Élysées avec 601 places, et à proprement dit le Théâtre des Champs Élysées, avec 1905 places. C’est en 1994, qu’on a décidé d’une surélévation de 1000 m² pour le restaurant. En fait, c’est un théâtre très décoré et chaque salle a ses attributions spécifiques.

Il faut nous en dire plus, et d’ailleurs la pièce de Zeller a lieu à la Comédie ? Vous nous expliquez au passage l’origine du mot comédie ?   

Avec grand plaisir, en fait il vient du latin comoedia, signifiant déjà pièce de théâtre, mais c’était  un mot grec kômôidia, formé de kômos, fête en l’honneur de Dionysos, et ôidê, chant. Et le mot comédie est attesté en français en 1361 ; c’est en 1677 qu’il devient aussi le lieu où on joue une pièce, comme la Comédie française. De fait, la Comédie des Champs-Élysées est réservée au théâtre, Louis Jouvet en prit naguère la direction et il s’agit aujourd’hui de Stéphanie Fagadau. Le studio des Champs-Élysées date lui de 1923, lorsqu’on a remplacé la galerie d’expositions par un théâtre d’essai. Enfin le Théâtre, du grec theatron, lieu ou on regarde, est en fait un lieu où surtout on « écoute », haut lieu de la musique classique en effet. Bon, on commencera par le haut, le Restaurant, et ensuite les délices du théâtre.