Événements

Au nom des lieux

Fontainebleau
Fontainebleau © Getty - Giorgio Rafaelli

La Héronnière à Fontainebleau

Nous partons ce matin pour le château royal de Fontainebleau et plus précisément pour la Héronnière, un immense espace de 12 000 m² qui fait l’objet de projets pour reprendre vie. Peut-être une future cité de l’art de vivre à la Française, en tout cas de beaux projets sont en route pour cet espace appelé la Héronnière. Pourquoi ?

Eh bien en fait, c’est sous le règne de Louis XV, que furent édifiés entre 1738 et 1740 des bâtiments destinés à accueillir au château de Fontainebleau la grande écurie du roi, l’une des plus grandes par la taille, Et on appela cette dépendance La Héronnière. Alors pourquoi Héronnière ? Tout simplement parce que c’est à cet emplacement même que François Ier aimait  chasser le héron. Mais ces bâtiments construits initialement pour les chevaux ont subi plusieurs métamorphoses. Notamment après la chute du Second Empire en 1871, s’y sont ajoutées des constructions tout en respectant le plan conçu au XVIIIe siècle, en forme de quadrilatère, et ce sont aujourd’hui onze bâtiments qui se dressent sur une parcelle de deux hectares. 

Je crois que ces bâtiments ont été occupés par le ministère de la Défense pendant un moment… 

En effet, jusqu’en 2001. Puis ils ont été transférés au domaine national de Fontainebleau en 2006 et même classés au titre des monuments historiques en 2008. Hélas, les bâtiments ont été dégradés, vandalisés en quelques années, et l’on cherche maintenant une nouvelle vocation à ce quartier de la Héronnière. Il y a donc eu appel à projets pour lui redonner toute sa grandeur, si bien situé, avec la forêt domaniale de Fontainebleau et la route dite des Cascades marquée par les points d’eau. À propos du héron, voilà un mot issu du francique entré en français au XIIe siècle ; quant à la héronnière elle désigne le lieu où les hérons nichent mais aussi où on les élève. Le héron est un grand échassier migrateur. Eh bien que les projets pour la nouvelle héronnière aient à la fois sa hauteur et son ouverture sur le monde ! Qu’ils nous fassent rêver.