Événements

Au nom des lieux

Otsu-e
Otsu-e

La Maison de la culture du Japon

Ce matin, on part pour le Japon… pas tout à fait tout de même, on se rend en effet à la Maison de la culture du Japon dans le XVe arrondissement, au 101 bis quai Branly, où à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 15 juin a lieu une exposition portant sur les peintures populaires du Japon, Voilà qui demande des explications, sur la peinture populaire mais aussi su cette Maison de la Culture du Japon…

Effectivement, comme son nom l’indique, la Maison de la culture du Japon a pour vocation de diffuser la culture japonaise, C’est sous François Mitterrand qu’avec le ministre japonais d’alors, Zenkö Suzuki, a été lancé le projet de cette institution. La première pierre du bâtiment a été posée en 1994, et la construction de cet édifice de onze étages, dont six apparents, a été achevée en 1997. La MCJP comme on le voit parfois écrit a été inaugurée en mai 1997 par Jacques Chirac avec la princesse japonaise Sayako, l’unique fille de l’Empereur Akihito, puisque ne l’oublions pas le Japon reste un Empire. Avec une salle de 500 m², plusieurs salles de cinéma, une bibliothèque et un pavillon de thé, c’est un haut lieu culturel. Avec donc de très belles expositions. 

Et donc en ce moment sont exposées les Peintures populaires du Japon, du XVIIe au XIXe siècle dans le prolongement de l’exposition Japonismes 2018. C’est l’exposition Ôtsu-e qui veut dire quoi ?  

Eh bien il s’agit du nom même des peintures populaires, Ôtsu-e, peintures au pochoir, le pochoir étant une plaque de carton ou de métal découpée par laquelle on passe une brosse pour peindre des dessins. Et c’est parce que les trous de la plaque sont en renfoncement comme une poche que cet outil est ainsi appelé. Cette peinture populaire était notamment vendue aux pèlerins qui prenaient la route reliant Kyôto à Edo, Edo qu’on appelle aujourd’hui Tokyo. Or la ville d’Ôtsu en était le premier relais, d’où le nom de ces peintures. Ce sont plus de cent d’œuvres qui sont exposées, et certaines pour la première fois. Un mot à retenir donc Otsu-e. Comme le mot manga !