Replay du mercredi 2 août 2017

Le jardin d'acclimatation

- Mis à jour le
Jardin d'Acclimatation
Jardin d'Acclimatation © Maxppp - Sylvestre

Aujourd’hui, on va s’installer entre la porte de Neuilly et la porte des Sablons, dans le 16e arrondissement, au milieu de 19 hectares, paradis des enfants, on a compris que nous allons partir pour le Jardin d’acclimatation, à la lisière du bois de Boulogne. Depuis quand existe-t-il ce jardin ?

En fait, c’est en 1952 qu’on a transformé le Bois de Boulogne, et qu’on a lancé l’idée d’un Jardin d’acclimatation à l’entrée du Bois, sous l’impulsion du zoologiste Geoffroy Saint-Hilaire, qui était professeur de zoologie au Muséum et qui créa aussi la ménagerie du Jardin des plantes. Geoffroy Saint-Hilaire s’intéressait à l’acclimatation des plantes et des animaux et il fonda donc dans le cadre de la Société impériale zoologique d’acclimatation, ce Jardin. Acclimatation, en fait c’était un mot tout récent, seulement attesté en 1832, un mot né dans les recherches en histoire naturelle, avec donc pour objectif le fait d’habituer un être vivant, animal ou plante, un crocodile ou un bananier, à un autre milieu biologique que le sien. C’est donc en octobre 1860 que le jardin d’acclimatation est ouvert sous Napoléon III après un peu plus d’un an de travaux. En 1866, il compte 110 000 animaux dont forcément des éléphants. Dès 1900, c’est aussi un lieu de conférences, mais aussi de cinéma en plein air, et de manèges pour les enfants. Peu à peu se profile le parc de loisirs très agréable qu’il est aujourd’hui.

Jean, j’ai entendu dire que pendant une guerre on a mangé des animaux qui se trouvaient dans le jardin d’acclimatation. C’est juste ?

Eh bien oui, quand Paris a été assiégé en 1870, les Parisiens mouraient de faim, alors l’hiver devenant rude, on a pensé que les gros animaux non évacués avant le conflit, pouvaient nourrir un peu la population. Ce fut hélas le sort des deux éléphants Castor et Pollux, qui sont passés à la casserole. On comprend mieux qu’Alexandre Dumas ait donné des recettes de cuisines pour manger les pattes d’éléphant. Robin… vous reprendrez bien un peu de Castor, ou de Pollux.

Mots clés: