Événements

Au nom des lieux

Les écuries de Chantilly
Les écuries de Chantilly © Getty - Béatrice Lecuyer-Bibal - Gamma-Rapho

Les équidés à Chantilly

Diffusion du jeudi 11 octobre 2018 Durée : 2min

Préparez vos bottes et votre bombe, celle qu’on met sur la tête bien sûr ! On part en effet au cœur d’une forêt qui abrite un château magnifique, à 36 km au nord de Paris, le château de Chantilly et plus précisément on rejoint ses Grandes écuries, pour un spectacle équestre, avec justement une séances aujourd’hui et, au passage on pourra visiter le Musée du Cheval. 

En effet, je ne suis monté à cheval qu’une fois dans ma vie, et je n’en suis que plus admiratif des écuyers… Un mot d’abord sur les Grandes écuries. Elles ont été construites entre 1719 et 1740 à la demande du prince de Condé. On prétend d’ailleurs que ledit Prince, persuadé qu’il serait réincarné en cheval aurait fait construire ces écuries à la manière d’un palais, pour être bien au confort dans sa seconde vie. En vérité, il disposait de 240 chevaux et de 500 chiens de meute, et il aimait le faste, d’où ses somptueuses écuries. Écurie, c’est d’ailleurs un mot étonnant…

C’est sans doute de la même famille que le mot équitation ou équidé, la famille des chevaux ?

On pourrait vraiment le croire, puisque ces deux mots viennent du latin equus, cheval, et que le mot écurie commence de la même manière. Cela pouvait donc paraître évident, mais en fait, il n’en est rien. Écurie vient en fait du mot écuyer, issu du bas latin scutarius, celui qui portait l’écu, le bouclier. D’abord soldat de la garde impériale romaine, l’écuyer devint ensuite le gentilhomme portant le bouclier d’un chevalier et le servant, ce fut aussi le nom donné à l’intendant des écuries d’un prince, puis à un membre de cette écurie et enfin à quelqu’un sachant bien monter à cheval. Et l’ensemble des écuyers fut appelé l’écuyerie, dès 1200, parce que les chevaux des grandes maisons étaient à la charge des écuyers. Puis ce fut enfin le lieu où accueillir les chevaux. Mais place aux mots croisés avec deux définitions destinées à faire deviner le mot écurie : chambre avec bidet, oh non… ou fief de cheval, eh bien je choisis celui-ci. Tous à cheval et à Chantilly !