Événements

Au nom des lieux

Les Topor, les prix de l'anattendu au Théâtre du Rond Point
Les Topor, les prix de l'anattendu au Théâtre du Rond Point

Les Topor au Théâtre du Rond Point

Départ ce matin pour un rond-point, aux Champs Élysées. Non ce n’est pas une manifestation… il s’agit tout simplement de passer la soirée au théâtre du Rond Point pour les Topor # 2, les Prix de l’inattendu, deuxième épisode. C’est un événement conçu et animé par Jean-Michel Ribes, avec la complicité de Nicolas Topor. Il s’agit en fait de Prix destinés à récompenser les créateurs du spectacle vivant, créateurs mal connus, oubliés « des chapelles du bon goût » dit Jean-Michel Ribes ! Et on annonce à la mode Topor que tous les prix seront injustes.  

En effet, c’est revendiqué ! En fait sous couvert de l’humour, il s’agit de mettre en avant des artistes oubliés, qu’on ne voit jamais à la télévision. En réalité, ces Prix de l’inattendu révèlent sans aucun doute des artistes qui seront connus de demain. Pour animer cette joyeuse soirée on retrouve entre autres Charlélie Couture, Pierre Payan, Nicolas Topor, c’est-à-dire un vrai rond-point de célébrités au service de futures célébrités dans le finalement bien nommé Théâtre du Rond-Point…

Vous nous en dites un mot, Jean, de ce théâtre au nom pour le moins facile à retenir ! 

En effet, Robin, il se trouve évidemment à un carrefour, dans le 8e arrondissement, au 2 bis avenue Franklin-Roosevelt. En fait, il s’est agi au départ d’une rotonde construite en 1838 puis reconstruite à l’angle de l’avenue Roosevelt et des Champs-Élysées, on l’appelait à l’époque Panorama des Champs-Élysées : on y exposait en effet sur les murs circulaires les grandes batailles de l’Empire. On inaugurera ensuite en 1860 l’établissement de spectacle, puis on en fera une patinoire en 1893, alors appelée Palais des glaces. Cette patinoire sera active jusqu’en 1970. Puis Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault occuperont les lieux pour leur théâtre en 1981.  Et de directeur en directeur, voici venir Jean-Michel Ribes en 2002. Rond-point cela veut dire en 1376 demi-cercle, il faut attendre 1708 pour la notion de carrefour. Mais en 1740 c’était aussi la partie demi-circulaire de la nef d’une église. Un carrefour et un lieu sacré : ce sont de belles bases pour un théâtre !