Événements

Au nom des lieux

Mennecy
Mennecy - Poudou99 - CC

Mennecy

Diffusion du lundi 27 mars 2017 Durée : 1min

En partant du point zéro du Parvis de Notre Dame, nous prenons ce matin la direction du sud est et, à trente-trois kilomètres de distance, nous voilà au cœur de l’Essonne et, d’ailleurs, au bord de la rivière l’Essonne, à Mennecy, tout proche d’Évry

En partant du point zéro du Parvis de Notre Dame, nous prenons ce matin la direction du sud est et, à trente-trois kilomètres de distance, nous voilà au cœur de l’Essonne et, d’ailleurs, au bord de la rivière l’Essonne, à Mennecy, tout proche d’Évry

À huit kilomètres exactement, Mennecy, une commune desservie par la ligne D du RER, une ligne de train que n’a pas pris la reine mère Anne d’Autriche ! On peut se demander pourquoi j’évoque la mère de Louis XIV. Eh bien en fait, en 1661, la reine-mère, consciente de l’attirance qu’avait son fils Louis XIV pour la belle Henriette d’Angleterre, pourtant mariée a son frère, jugea bon de l’emmener une semaine à Mennecy, chez un homme alors célèbre, le maréchal de Villeroy. Tout cela pour l’éloigner du roi… Ce qui sans doute n’empêcha pas Henriette d’être l’une de ses maîtresses. Il n’en reste pas moins que la famille des Villeroy, les plus célèbres Menneçois, fonda au XVIIIe siècle, une manufacture de porcelaine réputée mais hélas fermée en 1777. Au reste, la commune s’appelait encore, avant la Révolution, Mennecy-Villeroy.

Alors, quand la commune a-t-elle pris le simple nom de Mennecy, et d’où vient ce mot, Mennecy ?

C’est en 1793, que la commune devient tout simplement Mennecy et comme beaucoup de nom de villes qui ont leur finale en y, il faut y percevoir le suffixe gaulois de propriété. Mennecy tient en effet son nom d’un gallo-romain, dénommé Manacius. D’économie d’abord agricole, Mennecy passe en fait entre 1970 et le début du XXIe siècle de 4000 à 13 000 habitants, belle expansion due à une zone pavillonnaire. Tout cela au bord de l’Essonne, avec des visiteurs célèbres : Napoléon, en avril 1874, mais surtout Mistinguett qui venait souvent y voir ses amis, Mistinguett qui disait-elle d’elle-même avait de belles gambettes. Qu’elle trempait peut-être dans l’Essonne ! Ah Robin quelle belle époque