Loisirs Événements

Au nom des lieux

2min

Asnières-sur-Seine

Par le mardi 13 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Chateau d'Asnières
Chateau d'Asnières - Parisette - CC

Au nord-ouest de Paris, sur la rive gauche de la Seine, dans les Hauts de Seine, nous voici ce matin à Asnières : Asnières ou bien Asnières-sur-Seine ?

Au nord-ouest de Paris, sur la rive gauche de la Seine, dans les Hauts de Seine, nous voici ce matin à Asnières : Asnières ou bien Asnières-sur-Seine ?

Asnières-sur-Seine, même si pour aller plus vite on dit le plus souvent Asnières. D’ailleurs, dans le premier Petit Larousse illustré, en 1905, on trouvera seulement Asnières, parce qu’il faut attendre en fait le décret ministériel du 9 février 1968 pour voir surgir officiellement cette précision, « sur Seine », en fonction d’une circulaire préfectorale de 1918 incitant à - et je cite - « l’étude d’un nom complémentaire aux localités de même nom ». C’est qu’en effet il y a treize communes dénommées Asnières en France. En vérité, Asnières, le long de la Seine, a connu plusieurs désignations, en 1930 on y découvrait ainsi un mégalithe de cinq tonnes prouvant un habitat préhistorique, mais c’est seulement en 1158 qu’on atteste de l’existence, dans une bulle du Pape, de Asneriis, Asnières, premier nom donc de la commune.

Et ce nom, Asnières est-il lié aux ânes?

Tous les étymologistes l’affirment, Bill. Du latin asinus, l’âne, est né Asinaria, l’élevage des ânes, ou bien le moulin mû par un âne. De fait, au moment de construire l’Abbaye de Saint-Denis, les ânes portaient notamment des pierres et des sacs de farine. Plus tard, sous Louis XIV, fut lancée sans lendemains Asnières Belle-Île, ce qui rappelle la présence d’une île qui, en 1899, abritera le premier Cimetière des chiens au monde, accueillant Rintintin par exemple. Enfin, trois chiffres éloquents : en 1801, 326 habitants ; en 1905, 31 000, et aujourd’hui plus de 80 000 Asniérois ! Dont naguère Guy Lux et Van Gogh, auteur d’une dizaine de tableaux consacrés à Asnières, la Seine le fascinait : voilà pourquoi on retrouve sur le blason de la ville un bateau. Mais aussi bien sympathiquement trois chardons, le régal des ânes.