Loisirs Événements

Au nom des lieux

1min

Puteaux

Par le mercredi 25 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Puteaux
Puteaux - copyleft - cc

Nous sommes en partance ce matin pour les Hauts-de-Seine, sur la rive gauche de la Seine, à la limite de Neuilly-sur-Seine, et de Paris, par le Bois de Boulogne, avec une île, on a sans doute reconnu Puteaux, nom de ville que l’on rattache a priori à rien de connu ?

Nous sommes en partance ce matin pour les Hauts-de-Seine, sur la rive gauche de la Seine, à la limite de Neuilly-sur-Seine, et de Paris, par le Bois de Boulogne, avec une île, on a sans doute reconnu Puteaux, nom de ville que l’on rattache a priori à rien de connu ?

À dire vrai, deux origines sont avancées, mais dans les deux cas, elles sont liées à l’eau, soit celle que l’on peut boire, soit un autre type d’eau qu’il est déconseillé de boire. Je m’explique… Commençons par cette dernière : Puteaux pourrait de fait venir d’un latin « Putid-ellum » construit sur le mot « putidum », puant, qu’on retrouve en ancien français avec le mot « putel », autrement dit une mare d’eau putride, un bourbier... Ce qui peut se concevoir compte tenu de la présence de la Seine. Il faudrait par ailleurs ici imaginer un pluriel qui explique la finale du nom de la ville en –e a u x. La seconde interprétation est de loin plus agréable à entendre, il pourrait s’agir en effet d’un autre mot latin, un diminutif, puteolos, qui signifierait « petit puits ». Quoi qu’il en soit, lorsque Louis VI le Gros dote l’abbaye de Saint-Victor, il lui donne le territoire dit « Puteoli proximit na nantonens », c’est-à-dire Puteaux près de Nanterre. Et les fleurs appréciant la présence de l’eau, rappelons que l’île de Puteaux était au XIXe très appréciée pour la culture des roses qu’on y pratiquait.

Et comment appelle-t-on alors les habitants de Puteaux ? On part du latin sans doute ?

Exactement, Bill, construit sur Puteolis, voici donc les Putéoliens. Et parmi eux un acteur, Gérard Jugnot qui y a habité avec ses parents, et deux belles actrices, Nathalie Bayle et Emmanuelle Devos, née à Puteaux. En somme deux roses… de Puteaux !