Loisirs Événements

Au nom des lieux

2min

Sainte-Geneviève-des-Bois

Par le lundi 7 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
La tombe de Noureev à St-Geneviève-des-Bois
La tombe de Noureev à St-Geneviève-des-Bois © Getty

À 24 kilomètres au sud-ouest de Paris, dans le département de l’Essonne, avec l’Orge qui coule sur trois kilomètres à sa frontière nord-ouest, nous arrivons à …Sainte-Geneviève-des-Bois.

À 24 kilomètres au sud-ouest de Paris, dans le département de l’Essonne, avec l’Orge qui coule sur trois kilomètres à sa frontière nord-ouest, nous arrivons à …Sainte-Geneviève-des-Bois.

Avec des traits d’union entre chaque mot et une majuscule à Sainte et Geneviève, mais aussi à Bois. De par le nom-même de la ville, on se doute qu’il y a un rapport à établir avec Geneviève, la Patronne de Paris, qu’elle a sauvé de l’invasion d’Attila en 451. Or trois ans auparavant, dit la légende, sainte Geneviève faisait jaillir une source miraculeuse dans une grotte de la forêt de Séquigny, d’où la construction d’une chapelle puis la naissance d’un petit village forestier, qu’on appela Sainte-Geneviève. On a cru que ses reliques y avaient été transférées ou encore que Geneviève aurait fait jaillir une source devant l’évêque de Troyes, assoiffé. Quelle que soit l’interprétation choisie, on atteste du nom du village en 1105, bientôt Sainte-Geneviève des-Bois pour distinguer la ville de nombreux autres lieux de même nom. Les Génovéfains ont échappé au nom donné à la ville au cours de la Révolution, Colbert-la-Réunion, personnage et nom oubliés dès 1793.

On évoque aussi le cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois

Où selon sa volonté fut inhumé Rudolf Noureev en 1993 avec l’édification en 1996 d’un tombeau entièrement revêtu de mosaïque, Un centre artistique à son nom a été inauguré en 2003. En fait, en 1927 une lady anglaise avait acheté le château de la Cossonnerie, pour abriter des émigrés russes, à proximité du cimetière russe aménagé en 1926. Et Sainte-Geneviève-des-Bois accueillit aussi venus de Tunis Dany Brillant et ses parents, il y vécut jusqu’à douze ans. Et si Suzette qui, lui a fait perdre la raison, dit-il, était génovéfaine