Événements

Au nom des lieux

Opera Garnier
Opera Garnier © Getty - Garry Black - Radius

Tous à l’Opéra

Diffusion du vendredi 3 mai 2019 Durée : 2min

Ce matin, on part à l’Opéra, et même au « aux » Opéras ! Parce qu’on a rendez-vous à l’Opéra de Massy, à l’Opéra national de Paris et à l’Opéra comique de Paris. Il s’agit de l’opération « Tous à l’Opéra », patronnée cette année par le metteur en scène et costumier Laurent Pelly. Et nous y sommes à partir d’aujourd’hui et tout le week-end. Vous nous en dites plus ? 

Eh bien oui, en rappelant d’abord que c’est la treizième édition de cette manifestation, que c’est entrée libre, puis que le thème de cette année est L’opéra, la grande fabrique de spectacle. Il s’agit de nous inciter à franchir les portes de ces maisons dites lyriques - je vais y revenir - et on peut donc assister à des répétitions publiques, à des concerts, à des ateliers dévolus aux costumes et au maquillage, avec aussi la possibilité exceptionnelle de rencontrer les artistes et tous les métiers associés à l’opéra. 

Qui est donc le temple de l’art lyrique. Ils viennent d’où ces  deux mots, opéra et lyrique ?

Volontiers. On appelle art lyrique, l’art que représentent les chanteurs d’opéra, à la fois chanteurs, comédiens et même parfois danseurs. Son nom se rattache à la lyre, cet instrument de haute Antiquité, à cordes pincées, fixées sur une caisse de résonance  avec deux montants courbes soutenus en haut par une barre transversale. En fait, l’art lyrique fait référence au dieu de l’Antiquité, Apollon, dieu musagète, c’est-à-dire guide, conducteur des Muses, et parmi elles la Muse Érato, patronne de la poésie lyrique. Jadis la poésie ne se concevait pas sans la lyre. Et l’opéra, ça signifie quoi, Jean ? C’est un mot italien venu du latin désignant une œuvre, il est entré en 1639 dans notre langue et au tout départ il a aussi signifié « chose excellente et complexe ». D’où encore la formule de Balzac en 1839 : « Quel opéra qu’une cervelle d’homme ! » Bon, eh bien tous à l’Opéra ! Ouvrons grandes nos cervelles, et grands nos yeux et nos oreilles !