Loisirs Événements

Au nom des lieux

2min

Triel-sur-Seine

Par le jeudi 26 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Triel-sur-Seine
Triel-sur-Seine - LL78 - CC

Au nord ouest de Saint-Germain-en-Laye, dans nord du département des Yvelines, sur la rive droite de la Seine voici ce matin Triel-sur-Seine, à la limite du Val-d’Oise, avec même je crois une île englobée par la commune.

Au nord ouest de Saint-Germain-en-Laye, dans nord du département des Yvelines, sur la rive droite de la Seine voici ce matin Triel-sur-Seine, à la limite du Val-d’Oise, avec même je crois une île englobée par la commune.

Effectivement, l’île d’Hernière, inhabitée mais boisée, longue d’un peu plus d’un kilomètre et large de deux cents soixante mètres. De cette île on voit parfaitement le petit massif de l’Hautil, vaste butte culminant à 191 mètres, bon ce n’est pas l’Everest…, mais c’est sur ses pentes que s’adosse la ville de Triel et que ses ruelles s’étagent. Pourquoi l’Hautil, eh bien c’est encore une histoire d’île, h a u t i l, vient du fait que l’on a comparé cette petite montagne à une île haute. Une île… voilà qui se retrouverait dans le mot Triel, en partant de la première attestation au IXe siècle, Treola, Troieul en 1093, puis Trel en 1173, avant que la forme ne soit fixée à la fin du Moyen Âge en Triel-bourg. On attribuerait en effet le nom de la commune à l’existence de trois îles – tri îles – formées par la Seine, là où la voie romaine franchissait le fleuve, et où maintenant, depuis 1956, s’élève un pont suspendu Toutefois, quelques étymologistes avancent que Triel pourrait avoir pour origine le francique Thresk signifiant « jachère ». Alors transigeons, pourquoi pas une île en jachère…

Et sur les coteaux de l’Hautil, on imagine aisément que la vigne pouvait pousser, Jean

Ce fut en effet une activité essentielle mais ruinée par le phylloxéra en 1899. Un champignon fut cependant bénéfique à Triel, le champignon de Paris qui poussa jusqu’en 1979 dans les carrières de gypse désaffectées. Les Triellois ont bénéficié de grands écrivains, Zola et Maupassant qui y vécurent quelques temps. Et sur la rive gauche, quel plaisir d’entendre Véronique Sanson, ah, Bill, quelques trilles de Véronique Sanson à Triel et tout devient ensoleillé…