Événements

Au nom des lieux

VIParis
VIParis

Viparis

Diffusion du mercredi 5 décembre 2018 Durée : 2min

On part, ce matin pour toute l’Île-de-France, un énorme voyage ! Il est en effet question d’arpenter des centaines de milliers de mètres carrés. On évoque souvent une exposition, un salon à tel ou tel endroit, mais il faudrait tout de même parler de la gestion impressionnante des espaces qui leur sont dévolus. Or un mot apparaît dès qu’on se renseigne, c’est Viparis, v i p a r i s. Vous nous expliquez ? 

Bien volontiers. En fait, en janvier 2008 était créé par une filiale de la Chambre ce commerce et d’industrie de la région Paris-Île-de-France et le groupe Unibail-Rodamco-Westfield, une société de gestion des sites de congrès et de salons ayant pour mission de gérer les espaces disponibles. On l’a alors appelé Viparis, où l’on perçoit le jeu de mots avec V.I.P., vie et Paris. Viparis gère en fait 95 % de l’espace disponible en région parisienne, mais aussi à l’échelle française 65 % de l’espace de salon et expositions de la France entière, ce qui en fait le leader européen dans son domaine. Un chiffre montre l’ampleur de la gestion : sur les dix sites de la Région Île-de-France, ce sont chaque année dix millions de visiteurs qui sont accueillis ! 

C’est effectivement énorme ! Mais alors quels sont les dix sites concernés ?

Eh bien, il y a Porte Champerret, l’Espace Champerret, à la Défense, l’Espace Grande Arche, ensuite l’Hôtel Salomon de Rothschild, puis les Salles du Carrousel du Louvre, le Palais des Congrès d’Issy, le Palais des congrès de Paris, le Palais des Congrès de Versailles, Paris Expo-Porte de Versailles, Paris Le Bourget et Paris Nord Villepinte. Je n’ai pas souhaité que mon logement truffé de dictionnaires soit géré par Viparis… D’autres chiffres donnent le vertige : par exemple Paris-Expo Porte de Versailles avec 228 000 m², répartis en sept halls d’exposition Paris Nord Villepinte représente de son côté 250 000 m². Non vraiment, Robin, ce serait trop grand pour mes dictionnaires, ils auraient le vertige des grands espaces !