Replay du dimanche 27 décembre 2020

La fraternité par Béatrice Mabilon-Bonfils

- Mis à jour le

Liberté, égalité... fraternité !

Apprendre à faire alliance
Apprendre à faire alliance © Getty

Aujourd’hui, on travaille nos relations aux autres en rendant vivant le 3ème terme du triptyque liberté, égalité, fraternité. Je dirai même qu’on peut le penser au masculin autant qu’au féminin : la sororité autant que la fraternité ! On vient de fêter Noël avec les cadeaux des enfants, le repas festif, mais aussi comme souvent lors des réunions de famille, un peu imposées, tout un cortège de tensions, de conflits, de réactivation de moments d’enfance douloureux et parfois avec ses frères et sœurs. 

Les relations fraternelles finalement, ce n’est pas simple ?

 Non, Freud nous l’avait dit : au sein de la famille, la solidarité fraternelle s’instaure sur le refoulement d’une hostilité première. En d’autres termes frère, et sœurs ont tous vécu une rivalité pour être reconnus et aimés de leurs parents. Mais parfois aussi les coalitions contre les parents révèlent aux enfants leur solidarité et leur complémentarité !

Donc une alliance solidaire ?

Oui, celle-là même dont nous avons besoin aujourd’hui avec la pandémie. Dans les périodes troublées, le besoin de fraternité est d’autant plus fort. Et les travaux des neuroscientifiques autant que ceux de la psychologie positive montrent qu’avoir des gestes ou des paroles orientées vers l’augmentation du bien-être de ceux qui nous entourent nous est bénéfique aussi. Vous 

Vous avez une petite piste ? 

Oui, il nous faut apprendre à avoir plus d’empathie, c’est-à-dire cette capacité à se mettre à la place de l’autre en prenant conscience de ce qu’il perçoit et ressent, plutôt que de projeter sur lui  notre manière de voir le monde, et de définir ses besoins à sa place.. 

Je vous propose un petit exercice. Demander à quelqu’un de vous décrire aussi précisément que possible une photographie que vous ne regardez pas, avec tous les détails, pendant que vous l’imaginez puis regardez -la … vous verrez que la réalité imaginée n’a rien à voir avec la réalité ! Faites-le, vous serez très surpris. Ce simple exercice vous aidera à comprendre que la fraternité, c’est un cheminement vers l’autre et non pas lui imposer notre  manière de l’aider… 

Comme toujours, le bonheur, ça s’apprend.

Mots clés: